5th Muster, les festivités s’invitent dans la « Fabrique des miracles » de BTS !

Home / Actualités / 5th Muster, les festivités s’invitent dans la « Fabrique des miracles » de BTS !

Après avoir festoyé le sixième anniversaire de BTS lors du FESTA 2019, et son lot de contenus inédits destiné aux fans, BTS enchaîne avec le 5th Muster, concluant l’événement par cette traditionnelle rencontre avec leurs fans pour quatre dates marquantes : le 15 et 16 juin pour la ville de Busan, le 22 et 23 juin pour Séoul. Retour sur le 5th Muster, « Magic Shop ».

Le Magic Shop, quelques mots...

...au sujet d'une qui éclot en notre coeur.

C’est au sein de leur « Fabrique des miracles » que nous convie BTS cette année : Le Magic Shop, l’antre de notre cœur, là où tous les rêves ne demandent qu’à paraître aux yeux du monde et où les miracles naissent timidement, étirant des pétales inespérés, « tels une rose au point de sa beauté, tels des pétales de cerisier portés par le vent » . Là où séjourne notre espoir, notre réconfort… Notre remède ? BTS ? En un juste retour des choses, les garçons nous renvoient à notre propre jardin secret, capable de mille et une merveilles si l’on s’y plonge, à travers la belle métaphore de « La Fabrique des miracles (Into The Magic Shop) » de James R. Doty, ce lieu que chacun d’entre nous possède grâce à la flexibilité de notre esprit.

« Toute la vérité, tout le temps restant
Toutes tes réponses se trouvent dans cet endroit que tu as trouvé
Dans ta galaxie, dans ton coeur »

– Magic Shop, BTS

Retrouvez notre traduction de Magic Shop sur le bouton ci-dessus, pour vous imprégner pleinement du message que souhaite nous transmettre les garçons, avec ce 5th Muster.

BTS nous invite à creuser en nous, ouvrir la porte de notre Magic Shop, afin que nous puissions entendre notre propre mélodie. La chanson Magic Shop en était une introduction ; l’invitation au 5th Muster, Into The Magic Shop, en est la demande explicite.

Ci-dessous, aux côtés de la version coréenne, découvrez notre traduction de l’invitation. Pour en profiter pleinement, n’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir.

Esthétique rappelant le siècle passé, missive sur papier parchemin, souffrant du passage du temps, le 5th muster semble tiré d’un autre temps… D’une autre galaxie ? Univers ? Sur le plan du monde alternatif, notre esprit lorgne parfois du côté de BTS World et de sa chanson titre « HeartBeat », au sentiment nostalgique similaire. Allons donc jeter un œil à cette étrange fabrique des miracles, à laquelle nous sommes si joliment convié.e.s…

Une mise en bouche délicatement fleurie

...pour un 5th Muster

Ainsi, c’est tantôt dans une librairie poussiéreuse, tantôt dans une échoppe de vêtements, que BTS nous présente son interprétation du Magic Shop. Jungkook enfilera le temps de quelques VCR le rôle principal de l’âme perdue et errante tandis que les six autres membres représentent les différentes possibilités, infinies, dont recèle notre propre boutique merveilleuse, couvant dans les limbes de notre imagination, et de l’alchimie de notre système nerveux.

Le parallèle entre le 5th Muster intitulé « Magic Shop », et la chanson de BTS du même nom, est flagrant ; dans la signification certes, mais également dans son apanage… Regardez donc les deux vers, et les deux images animées ci-dessous…

« Comme les roses lorsqu’elles éclosent, Comme les fleurs de cerisier portées par le vent »

Magic Shop – BTS
Voir cette publication sur Instagram

I need THE MAGIC SHOP. #BTS #5THMUSTER #MAGICSHOP #방탄소년단

Une publication partagée par BTS official (@bts.bighitofficial) le 28 Mars 2019 à 8 :01 PDT

Voir cette publication sur Instagram

I need THE MAGIC SHOP. #BTS #5THMUSTER #MAGICSHOP #방탄소년단

Une publication partagée par BTS official (@bts.bighitofficial) le 28 Mars 2019 à 8 :00 PDT

Pour visionner l'animation, il s'agit de la deuxième image de chacune des publications,

Nous y sommes. Un joli clin d’œil est dissimulé au sein de l’image de promotion : Sur l’une des images, le Magic Shop apparaît entre deux devantures, translucide, sous l’impulsion d’une rose grimpante en pleine éclosion. Sur l’autre image, c’est sous une pluie de fleurs de cerisier que notre mystérieuse boutique prend peu à peu consistance, dans une référence maline aux paroles de la chanson Magic Shop de BTS.
Par ailleurs, les natifs ne tardent pas à identifier les deux lieux figurant sur les images de promotion, devinant ainsi les villes accueillant le 5th Muster. Il s’agirait respectivement du quartier traditionnel Bukchon Hanok Village de Séoul, avec la tour Namsan visible au loin, et le Bosu-dong Book Street de Busan. (Photo Book Street de Janine Pineda – Korea.net).

Big Hit termine ses derniers teasers, le 30 mars et le 24 avril,  par deux belles images révélant le choix stylistique des tenues. Vestes larges aux motifs variés, pantalons à la coupe droite mais ajustée, et mocassins ; Un air de Airplane pt.2 et de Singularity, voire même de BS&T, se fait sentir, comme un parfum de sensualité à l’exquis exotisme, rappelant les draperies asiatiques, mêlé aux tenues plus occidentalisées de la première image, mais toujours dans une tonalité similaire. Une troisième image, similaire à la deuxième mais de face, sera révélée le 23 juin, suite au tout dernier concert du 5th Muster.

Into The Magic Shop, un début de show en douceur

...De 2!3! à Love Maze,

La majorité de la setlist était encore inconnue, si ce n’est les quelques titres révélés sur l’invitation (Love Maze, 134340, Jump, Ma City, Dimple) et la bourde imprévue de RM dans son live concernant la présence de Spine Breaker. Il n’en reste qu’avec ce court aperçu, l’impatience était à son comble car certains titres comme Love Maze, 134340 ou encore Dimple n’avait alors encore jamais été joués en live.

Le 5th Muster s’ouvre sur une version courte de 2!3!, chanson lourde de sens pour les sept jeunes hommes, ainsi que pour les ARMY’s, avant d’enchaîner sur HOME, Love Maze et 134340. La mise en scène, fleurie et baignant dans une atmosphère rosée, semble presque embaumer un délicieux parfum de rose dans la salle.

Sourires enjôleurs et mélodie aux sonorités cosy, HOME installe une ambiance reposante en live, chaleureuse. Love Maze affiche une scénographie particulière : confrontés à un miroir tournant et déformant, les membres affrontent leur reflet, confus et vague. Un labyrinthe intérieur, à la recherche d’une identité égarée ?

« Pris au piège dans un labyrinthe de choix
Epuisé par ces impasses chaotiques
Nous errions à la recherche d’une réponse »

Love Maze

Interlude, les sept jeunes hommes s’adressent pour la première fois à leur public dans une mise en scène amusante d’une tea party, suivie d’une sélection d’extraits de chansons choisis par cinq des membres : Nerver Mind, If I ruled the world, Boyz with fun, Love Myself : Answer et Euphoria. À qui correspondent-elles à votre avis ? Réponse dans le V-Live, disponible dès à présent ici !

Le concert se poursuit avec Whalien 52, une chanson « pour les ARMY » précise Suga, après avoir passé les cinq chansons précédentes pour chacun des membres. Sur les écrans, au plafond, les projections aquatiques de notre triste baleine au chant de 52 Hz sont toujours aussi belles et poignantes, accompagnées de la sourde histoire qui nous est doucement contée. Comme cette  « baleine solitaire », qui « parle tout bas », pourrions-nous avoir besoin de réconfort dans cette solitude qui peut nous envahir parfois ? Il est temps d’ouvrir la porte du Magic Shop…

« Magical Healing Thérapie »: Une fabrique des miracles féerique

....aux airs de

En douceur, tandis que le premier VCR se lance, le thème de « la Fée Dragée » de Casse-Noisette tisse sa toile envoûtante : nous pénétrons dans le Magic Shop, par le biais de Jungkook. L’étrange échoppe se révèle sous nos yeux ; Petite curiosité, elle semble sortie d’un autre monde, tout comme son invitation parcheminée que chaque ARMY avait reçu, un mois avant la tenue de l’événement. Des tableaux aux traits familiers parsèment les murs et Jimin, notre bonne fée maîtresse de maison, veille au grain, accueillant son invité avec un sourire…bienveillant ?

Jungkook semble tout aussi dubitatif face aux services de notre Fée Dragée de circonstance, examinant avec méfiance la carte que cette dernière lui a donné. Aussi comique que soit Jimin dans un tel rôle, il n’en démérite pas moins : Le regard espiègle et joueur, la Fée Dragée a tout de la tenancière d’une boutique légèrement suspecte. N’en déplaise au Jungkook un peu réticent, Jimin déploie toute sa féerie : De la même manière que la Fée Dragée dévoilait ses meilleurs tours pour un magnifique spectacle apaisant ses invités, chamboulés par leurs aventures, notre étrange tenancier du Magic Shop expose ses différents « remèdes » tous plus extravagants les uns que les autres…

Un retour aux sources...

...lorsque élégance sulfureuse et urbanisme

Peut-être le remède se trouve-t-il dans les bons souvenirs du passé ? Encore dans les coulisses, finalisant les derniers préparatifs, BTS enchaine avec un medley rapide de plusieurs titres iconiques (Like it, Dope..), accompagnant sa montée sur scène, pour terminer, une fois sur scène, par des prestations complètes et remises au goût du jour de We are bulletproof pt.2 et JUMP.
L’introduction de We are bulletproof pt.2, c’était une mise en scène innovante et au combien puissante et prenante ! Pris en tenaille, assaillis par les balles, les garçons BulletProof se relèvent, sous une ambiance rougeâtre et inquiétante.

Les tenues, quant à elles, ne nous sont pas étrangères… Inspirées du style de l’ère Bulletproof, BTS affiche une esthétique similaire à leurs premières années, mais, tout comme la prestation, actualisée dans un style hybride, entre sensualité suave et mode urbaine. L’identité même de Versace dans une alliance audacieuse : Kith x Versace. On remarque ainsi la chemise de V, aux motifs dorés claquants dans le ton de la marque – mais assemblée avec un pantalon noir moulant – portée dans un style soigné, à la BS&T. Cependant, les lunettes noires de RM et les pantalons larges de Jimin, J-hope ou Suga ne sont pas bien loin. Pour le We are Bulletproof pt.2 de 2019, c’est une mode urbaine mesurée avec un zeste d’élégance, d’une délicatesse charmeuse.

J-hope et sa chemise Kith x Versace & Jimin en pleine cascade

Comme dans chaque concert fan-metting, c’est le moment de la lecture des lettres de fan, et d’un Q&R, source de bien des rires. Un moment convivial, utilisant cette fois la magie du Magic Shop. C’est en effet grâce à une boîte aux lettres aux propriétés mystiques qu’une réponse sera apportée aux fans. Enfin, conclusion de cette première partie, Spine Breaker apporte sa touche loufoque au 5th Muster. Vestes brillantes, lunettes amusantes et chorégraphie signée by Jin, la performance recèle de gag en tout genre.

« Into The Magic Shop », une plongée dans le Mikroskosmos de BTS.

...Dimple, Pied Piper, Ddaeng,

Le deuxième VCR s’ouvre sur Jungkook, déambulant dans les étalages d’une librairie. Un livre attire son attention « Into The Magic Shop »…
En feuilletant les pages de « Into The Magic Shop », c’est une plongée dans la discographie de BTS ; Élément clé de la rêverie, passant de main en main, le livre nous promène à travers tout un petit monde, un mini cosmos fait de personnages et de paysages enfantins : Au milieu des petites planètes aux allures du Petit Prince, et d’une espèce d’épopée initiatique parsemée de milliers d’étoiles, c’est la salle de classe de l’ère Skool luv affair, mais aussi celle de Persona, l’arrêt de bus de YNWA, ainsi que DNA et  IDOL pour l’ère Love Yourself, que nous parcourons… Tant de souvenirs, portés par Mikrokosmos, mélodie aux élans nostalgiques pour bien des fans.

« Les étoiles qui scintillent
Les bâtiments qui s’illuminent de lumières clignotante […]Chacun dans sa chambre, chacun dans son univers  […]L’histoire d’un individu
L’étoile d’un individu
7 milliards d’étoiles brillent pour
7 milliards d’univers »

–  Mikrokosmos

Le concert reprend sur les chapeaux de roue, place aux sous-unités : La prestation enflammée de Intro : Skool luv affair interprétée tour à tour par la rap line, suivi d’un sensuel Dimple , par la vocal line cette fois-ci. Illegal, le titre alternatif de Dimple, prend alors tout son sens… Le public n’est pas au bout de ses surprises puisque BTS enchaîne sur Pied Piper, dans un registre similaire. Les performances live de ces deux chansons, jusqu’alors simples pistes sur l’album Her, resterons probablement gravées dans la mémoire des fans.

Après une courte pose, c’est l’heure de quelques performances originales : Ddaeng, aux rôles inversés, puisque la vocal line s’essaye aux parties de RM, J-hope et Suga pour un résultat attendrissant, et parfois étonnant ! S’ensuit IDOL dans une belle version traditionnelle, semblable à la mémorable prestation des MMA 2018, à l’introduction incontournable.

Un Medley composé de Paldogangsan, Attack on Bangtan et Ma City prend le relais, l’excitation est alors à son comble et les garçons se déchaînent sur scène.

Enfin, le troisième et dernier VCR s’enclenche, après une dernière performance sur Best of Me.

Le Magic Shop, un éternel réconfort...

...Une clôture

Dans le troisième VCR, Jung Kook semble avoir trouvé ce qu’il était venu chercher au sein du Magic Shop… Après son départ, Jimin, notre bonne fée, conclut la visite médicale du jeune homme en rangeant soigneusement les documents relatifs à sa visite dans un casier intitulé « bts.jungkook », comme l’on conserverait avec amour un souvenir que l’on souhaite chérir… À ses côtés, c’est une « bibliothèque » sans fin de casiers, à l’étiquette brodée d’or semblable, qui se dévoile… Army.kim, army.tanaka, peut-t-on lire, et tant d’autres noms précédés du terme « army »… Probablement toutes les personnes qui ont été aidées par le groupe, et figurent à présent dans les archives du Magic Shop…

Quelques notes familières se font alors entendre : BTS reprend le spectacle sur une mignonne performance de Boy With Luv. Avec un sourire, nous reconnaissons sans mal certains dessins de V, sur les T-shirt imprimés.

C’est l’heure des confidences. BTS échange longuement avec les fans, partageant quelques expériences et anecdotes personnelles. Puis la dernière chanson de la soirée est jouée. C’est avec Magic Shop que le concert se conclut logiquement, fort en émotions :

« Le jour où tu détestes être toi, le jour où tu veux disparaître pour toujours
Construisons une porte dans ton coeur
Si tu ouvres cette porte et entre à l’intérieur, cet endroit sera là pour toi
Tu as le droit d’y croire, le Magic Shop te réconfortera
Buvant une tasse de thé chaud
En regardant la Voie Lactée
Tu te sentiras bien, oh c’est un Magic Shop »

 – Magic Shop

 

Et après ? aux couleurs de BTS

Prévoyant l’affluence conséquente après les concerts de BTS, les villes de Séoul et Busan ont pris leurs précautions : Trains prolongés, rajouts de bus supplémentaires, parking et sécurité renforcée, tout est prévu.

Second élément notable, les deux villes se sont parées d’un joli mauve, la couleur officieuse de BTS, en l’honneur de ces quatre concerts. Jimin en parlait dans un tweet, ainsi que dans un live, montrant avec fierté, et émotion, le pont de sa ville natale illuminé dans une teinte si significative.

Dans une gamme chromatique similaire au 5th muster, c’est non seulement un clin d’oeil au fameux « Purple U » de BTS, mais également  une référence au Magic Shop, aux teintes d’un rose parfois violacé : L’espace de quelques jours, c’est tout une ville qui devient le « Magic Shop » des ARMY’s. 

Déroulez l’accordéon ci-dessous pour découvrir les différentes illuminations qui ont parsemées les deux villes.

Cliquez sur les barres pour dérouler, ou cacher, les tweets relatifs aux illuminations.

Où peut-on (re)voir l'intégralité du 5th Muster ?

Pour visionner le 5th Muster – Magic Shop, un DVD au format physique sera bientôt disponible à l’achat sur l’application Weply, comme les années précédentes, probablement en fin d’année 2019. Également, le live retransmettant le deuxième jour du 5th Muster de Séoul est disponible depuis le 12 Août en replay sur l’application Vlive, moyennant une vingtaine d’euro, tout comme c’est actuellement le cas pour le concert au Wembley du Speak Yourself Tour. Pour ceux qui l’ont déjà acheté au préalable lors du direct, aucune somme supplémentaire ne sera demandée.

Le pack d’achat comprend deux vidéos. Une version en « caméra principale » proposant le concert dans un montage classique, ainsi qu’une version « caméra multiple ». Cette dernière propose ainsi de visionner le concert sous l’angle de quatre caméras simultanées sur un même écran ! Caméra Nord, Sud, Est, Ouest…Votre écran sera ainsi divisé en quatre parties sur une même vidéo. Un confort que l’on apprécie : en effet, lors de la retransmission en direct, il était possible d’interchanger à loisir les différentes caméras pour varier le point de vue, mais en ne bénificiant que d’une caméra à la fois. Un sérieux dilemme quant à la caméra qui serait l’heureuse élue.

 Restez connectez sur ARMYFRANCE, pour être au courant des dernières informations concernant le DVD 5th Muster !

Article écrit par #Plume