Quand les géants se rencontrent

A l’aube de la sortie de BE, album comeback de la tournée annulée, BTS entame sa promotion. Arrêt en Inde avec Rolling Stone India  et NDTV, géants de la presse indienne.

 

Avec 1,3 milliards d’habitants, dont la moitié a moins de 25 ans, l’Inde représente en effet un enjeu de taille. Coup de pub, oui, mais coup de cœur aussi (ils n’y sont jamais allé) BTS attaque fort sa promotion : interview en visio (protocole sanitaire oblige) sur NDTV (New Delhi Television Limited, une des chaînes les plus importantes du pays)  le 30 octobre 2020 et un numéro spécial (Novembre 2020) dans le célèbre magazine musical Rolling Stone, édition Inde – traduction ICI. Toutefois, ce n’est pas la première couverture du groupe coréen dans le magazine puisqu’on les avait vus en septembre 2017, pour la promotion de l’EP Love Yourself : Her. 

 

Des chiffres…

 

Les ARMYs indiens ont propulsé « Dynamite » dès sa sortie en tête des classements. Les premières 24 heures ont totalisé 101.1 millions de vues. Avec 8.6 millions de vues, l’Inde se classe ainsi troisième derrière l’Indonésie et les États-Unis. Sur Spotify, l’Inde se place en deuxième position pour les streams. Au bout d’une semaine après sa sortie, « Dynamite » devient la chanson la plus streamée sur Spotify Inde.*

 

…et des lettres

 

Ça n’est pas une surprise dans la mesure où Bangtan India, première fanbase indienne, a vu le jour à peine quelques mois après les débuts de BTS, en août 2013. D’ailleurs l’interview sur NDTV se termine par quelques témoignages touchants d’ARMYs indiens. En hommage, BTS ne manque pas de répondre aux quelques questions posées par les fans indiens. 

 

Voir grand et beau à un moment où le moral mondial est bas. BE, music for healing** Merci BTS. Merci ARMY. Namaste

 

* source : https://rollingstoneindia.com/exclusive-bts-reflect-on-dynamite-massive-success-in-india/

** Music for healing : slogan de Big Hit, signifiant « musique pour soigner »

                                                                                                                                                                                                                          Article écrit par #Sukoomin