Zoom sur l’élégante couverture médiatique de « Speak Yourself World Tour »

Home / Actualités / Zoom sur l’élégante couverture médiatique de « Speak Yourself World Tour »

Presque deux années se sont écoulées depuis l’ouverture de la tournée Love Yourself, le 24 août 2018, en Corée au Stade olympique Jamsil. Devenue par la suite en 2019 Love Yourself : Speak Yourself avec son extension « de rêve », la tournée engendre des chiffres totaux redoutables s’imposant comme une tournée particulièrement fructueuse, abattant, dévorant records après records. Historique. 

Love Yourself : Speak Yourself c’est aussi la concrétisation d’un rêve, d’une jolie, et inquiétante chimère , il y a de ça quelques années encore.

« Wembley est chargé d’une importance considérable. En tant que chanteur, il y a de ce que l’on pourrait qualifier de « scènes de rêve ». Depuis que je suis petit, lorsque j’ai vu le Live Aid de QUEEN, j’ai rêvé de pouvoir performer là-bas. […] Cette nuit-là, je ne pouvais dormir, en pensant au fait que j’allais me produire à Wembley ».  – Suga

De stade en stade, le rêve se dénoue formant la magnifique tournée que nous avons eu le plaisir d’apprécier. Les limites du possible se repousse continuellement et cette année-là, le tout a été soigneusement sertie dans une monture flatteuse. Comme sortie d’un songe, la nomination aux Grammy ouvre le bal. Épaulée de ses compagnes, les prestations envoûtantes au SNL, Billboard et The Late Show With Stephen Colbert complètent ce fabuleux tapis médiatique, presque onirique, tout comme les « scènes de rêve » qu’il introduit.  Pour l’occasion les tenues sont savamment étudiées, pour un look à la pointe de la mode…façon Bangtan Style ! Entre mode et calcul médiatique, plongez dans les doublures de velours du Speak Yourself Tour.

Introduction médiaque à Speak Yourself : un préambule de velours pour une tournée prometteuse

De la même façon que pour le Love Yourself Tour, la tournée américaine Speak Yourself de BTS est entourée de quelques apparitions médiatiques, plus discrètes que l’an passé, mais d’une élégance certaine ! C’est avec style, et une pincée d’humour, que nos sept jeunes hommes prennent part aux plateaux télévisés les plus prisés de l’Amérique.  Le début de l’année 2019 est ainsi marqué par la présence de BTS aux Grammy Awards 2019, aux Billboard’s Music Award 2019 et des prestations mémorables sur les plateaux du Saturday Night Live ainsi qu’au Late Show with Stephen Colbert…Le tout en smoking ! Un écrin luxueux, pour la futur tournée Speak Yourself initiée en mai 2019.

Grammy Awards, un goût de Corée

Préambule  de velours à la tournée des stades de Speak Yourself, BTS est notamment présent à la prestigieuse cérémonie des Grammy Awards, au Staples Center de Los Angeles, en février 2019. Nommé pour la couverture de l’album Tear,  la catégorie « Best Recording Package», BTS ne remporte pas le prix. Pas de prestation non plus pour cette première nomination, mais une présence à l’antenne en tant que présentateur – statut inédit pour la Corée – pour décerner le prix du meilleur album R&B qui signe ainsi une reconnaissante conséquente, et une belle attention de la part de l’organisation envers ses tous premiers invités d’origine coréenne recevant une nomination aux Grammy, pour une oeuvre purement coréenne.

 Très clairement, le groupe coréen est traité avec soin,  bénéficiant d’une grande couverture médiatique sur l’ensemble de la cérémonie, traitement  réservé aux personnalités sur liste de type A. De son passage sur le tapis rouge, retransmis entièrement en direct, au déroulement de la cérémonie en elle-même, agrémenté d’interview en tout genre, BTS est omniprésent.

Côté mode, on retrouve un choix coréen qui fait plaisir à voir ! En effet, les dernières apparitions à l’étranger de BTS avaient exposées des tenues de maisons occidentales que l’on ne présente plus : Gucci, Channel, Saint Laurent… BTS revêt régulièrement les créations de la haute couture occidentale lors des événements américains à forte médiatisation : On se rappellera des tenues Gucci pour les BBMAs 2018, les AMAs et Variety’s Hitmakers brunch aux mains de Saint Laurent, ou encore de la piquante collaboration avec Dior, pour les tenues de Mic Drop du Speak Yourself Tour, parmi tant d’autres. Mais cette fois-ci, la Corée est de nouveau à l’honneur, dans la lignée du spectacle des MMA 2018, quelques mois auparavant, plus traditionnel certes. 

Costumes noirs classiques dans un style européen, les créations sont issues des collections des couturiers coréens JayBaek Couture et Kim Seo Ryong ; une brise d’exotisme souffle en provenance du pays du Matin Frais. Atypique, enjôleuse dans sa juvénile candeur, la Corée se fait l’élégante vedette du tapis rouge de la cérémonie, pour une entrée remarquée – la SUV coréenne Hyundai Palissade, accompagne luxueusement l’arrivée sur le tapis rouge.  Par ce choix, BTS offre sciemment un rayonnement aux créateurs de son pays, affirmant fièrement son pays d’origine, et son intégrité, quand d’autres auraient parié sur une maison reconnue mondialement. 

Encore peu connus à l’étranger, mais témoignant d’une finesse remarquable, des pointures de la Seoul Fashion Week – Vogue en fait l’éloge gracieuse « qu’importe que cela soit la musique ou la mode, le talent peut surgir de n’importe où » – les couturiers Baek Ji Hun et Kim Seo Ryong signent ici une collaboration en or, pour un événement offrant une visibilité formidable pour tout créateur de mode, lieu d’exposition par excellence pour marquer les esprits ; l’occasion de faire briller sa création, photographiée sous toutes ses coutures puis diffusée dans d’innombrables médias… Et de se faire un nom ! 

Chose réussite pour les deux couturiers, puisque un choix coréen – inconnu du grand public occidental ! – pour un événement mondial d’une telle ampleur étonne, agréablement, la presse international : les créations coréennes qui habillaient BTS sont ainsi exposées en cette fin d’année 2019 au Grammy Museum dans l’exposition « On The Red Carpet », aux côtés de tenues de maisons de renoms qui ont fait l’histoire des Grammy’s, autour d’égéries telles que Rihanna, Alicia Keys ou encore Amy Winehouse. Un gage de qualité. 

Classique mais novateur : une prestation enjôleuse pour le Saturday Night Live

BTS SNL emma stone

 S’ensuit une prestation de « Boy With Luv » (ci-dessous) le 13 avril au Saturday Night Live,  au lendemain de la parution de l’album Map of The Soul : Persona. Une invitation de première main, qui touche à une tout autre audience. Le groupe présente alors son tout premier live de « Boy With Luv », la chanson titre de MOTS: Persona, en exclusivité mondiale. 

Style vestimentaire de goût, bande-son acoustique dansante aux accents rappelant les années 80 – tout spécialement arrangée pour l’occasion et interprétée en live par le SNL Band – prestation vocale et chorégraphique d’une élégance délicieuse, presque glamour… BTS séduit et envoûte le public de SNL avec subtilité dans une ambiance groovy. (Retrouvez la prestation ci-dessous) 

« Mic Drop », second titre de la soirée, est certes moins porté sur la délicatesse, mais la prestation reste en accord avec le SNL. : Exécutée avec une classe certaine, elle marie habilement urbanisme et retenue travaillée dans des mouvements diablement précis. 

L’accueil est chaleureux, enthousiaste. Les réactions ne se font pas attendre sur les réseaux, c’est une nouveauté pour de nombreux spectateurs du show, agréablement surpris. La prestation live, obligatoire au SNL, est imposante et permet de taire quelques mauvaises langues…

 Saturday Night Live,  c’est un passage important dans la carrière des sept jeunes artistes, une reconnaissance supplémentaire de l’industrie musicale américaine, qui ne prend pas à la légère les artistes performant au SNL. C’est une première historique pour la musique coréenne, tout comme les Grammy Award, ou encore la victoire à venir aux Billboard Music Awards.

Billboards, pour la dernière ligne droite avant la tournée

À gauche, BTS après sa performance aux BMMAs, en costume de scène.  À droite, BTS avec Becky G, en costume Alexander McQueen, pour le tapis rouge.

 Enfin, le 1er mai 2019, la cérémonie des Billboard Music Award, ornée d’une prestation de Boy With Luv en compagnie de Halsey, marque la fin de ce somptueux tapis médiatique des garçons, dernière apparition avant d’enclencher la reprise de la tournée mondiale. 

BTS est sélectionné pour deux catégories qu’il gagne haut la main. Remportant pour la troisième fois d’affilé le Top social Artist, une formalité maintenant, le prix leur est décerné sur le tapis rouge sans plus de cérémonie ; mais c’est surtout le Top duo/groupe qui marque cette cérémonie : une première historique pour un artiste chantant dans une langue étrangère à l’anglais… Une reconnaissance artistique, et non plus simplement basée sur la popularité (Top Social Artist) ou marketing (Best Recording Package). Une reconnaissance pour la production musicale des Bangtan Boys qui prennent ainsi la succession de Imagine Dragons.

Pour la cérémonie, BTS revient à la mode britannique avec une collection signée Alexander McQueen. Entre classique et combinaisons excentriques – le costume de V impose par ses motifs originaux, combiné à des chaussures tout aussi imposantes – mais toujours avec goût pour une composition harmonieuse lorsque les sept tenues sont réunies, le groupe suscite l’attention chez Vogue, Elle, et tant d’autres magazines de mode.

La performance, toujours dans un style mêlant habilement le « chic décontracté », est dans la lignée du style abordé au SNL, avec un poil plus de fantaisie : costumes noirs, gris, associés à des baskets blanches (exception faite pour Jimin et ses inséparables mocassins noirs), quelques accessoires et motifs originaux pour certains… tout en conservons cet air vaguement vintage propre à Boy With Luv. De parfaits gentleman des temps modernes, à l’oeil séducteur, qui nous délivre une charmeuse prestation, pimpante, magnétique, et clairement envoûtante.(Re-) Découvrez la performance ci-dessous.

Grammy, SNL, Billboard Music Award…BTS s’offre définitivement une magnifique introduction à sa tournée Speak Youself.

Au coeur de Speak Yourself : on continue la médiatisation avec style !

À la mode américaine... avec un zeste de british fashion : sur les pas des Beatles

BTS – puis RM, seul – sur la scène reconstituée du Ed Sullivan Theater de février 1964 pour le The Late Show With Stephen Colbert avec BTS. 

Débutée le 4 mai jusqu’au 26 mai pour l’Amérique du Nord, la tournée Speak Yourself est tout de même entrecoupée de quelques performances et interview, comme son ainée, la tournée Love Yourself ; Pas de show comique comme cela a pu être le cas l’année précédente, BTS ponctue son passage aux États-Unis par seulement quelques interviews triées sur le volet et quelque prestations offertes à un échantillon limité de show, pour une exposition soignée, et percutante. 

Après avoir secoué le Rose Bowl de Los Angeles pour deux nuits de folie les 4 et 5 mai, BTS donne une interview, pour Radio Disney et  JOJO, se confiant sur leurs impressions lors des concerts au Rose Bowl, au Billboard… avec quelques anecdotes à la clé.

Entre les concerts du Soldier Field, à Chicago, des 11 et 12 mai, et ceux du MeLife de New York des 18 et 19 mai, BTS participe aux concerts en plein air du Good morning america de Central Park,  ainsi qu’au The Late Show with Stephen Colbert un peu plus tard dans la soirée. Les deux événements accueillent en effet tout deux BTS le 15 mai. 

The Late Show en particulier se démarque par un hommage aux Beatles dans une mise en scène inventive. Les records musicaux semblables, l’engouement phénoménal… La presse se plaît à faire le rapprochement dans une comparaison flatteuse depuis quelques mois, une similitude qui intrigue même les experts de l’industrie ces derniers temps. C’est également le cas du The Late Show, puisque l’émission choisi de reconstruire la scène d’autan.

 

 Le Noir et Blanc est de rigueur pour une restitution frissonnante du passé. Même scène, même ambiance, on se croirait revenu au jour de la toute première scène télévisée américaine des Beatles...ou presque puisqu’il s’agit de Boy With Luv des Bangtan Seoyendan !

 Il y a 50 ans, 5 ans, 3 mois et 6 jours, l’histoire se répète… La « BTS mania », s’amuse l’émission, reprenant un terme propre au phénomène des Beatles. Vêtus de smoking impeccables pour l’occasion, à l’image des Beatles presque 60 ans auparavant, BTS reprend les codes de l’époque, tout comme le public qui joue le jeu dans une « BTS mania » plus vrai que nature : Style, attitude et mimique… tout correspond ! Décidément, il n’y avait pas meilleur titre que Boy With Luv, aux airs vintage, pour prendre part à cette jolie mascarade ! Retrouvez-là ci-dessous. 

(Re)découvrez la prestation de BTS sur Boy With Luv au « The Late Shop with Stephen Colbert ». La mise en scène vaut le détour ! Savourez les mimiques du public et les pancartes…

BTS présente également très simplement Make it Right au Late Show, toujours en smoking, mais dans une ambiance plus moderne avec un peu plus de couleurs, les notes s’égrènent en douceur, comme une délicate berceuse. Par la suite BTS donne également une interview, en compagnie de Stephen Colbert. 

La finale de The Voice le 21 mai fait suite aux concerts de MetLife où BTS apparait en tant qu’invité pour une interprétation de BWL. Une interview live de IHeartRadio est également diffusée le 31 mai, peu avant leur départ pour l’Europe. 

BTS The late show SPEAK YOURSELF

l'Europe en filigrane : Et la France alors ?

Sur la suite de la tournée, BTS se fait bien plus discret. Quelques tentatives ont été menées du côté de la presse, mais seul BBC, en Angleterre, tire son épingle du jeu, après un reportage déjà réussi en 2018  En cette année 2019, Adele Roberts interview BTS pour la deuxième fois  en toute exclusivité sur le continent européen, revenant sur leur parcours, depuis 2013, ainsi que sur les événements qui ont dictés ce début d’année 2019. Sans oublier bien entendu un retour sur les concerts de Wembley, historiques. 

En France, bien qu’aucune demande n’a semble-t-il aboutie de manière officielle,  BTS était bien présent sur toutes les bouches, tout en étant absents de nos plateaux télévisés. Le sujet semble de plus en plus familier, tandis que BTS s’ancre dans notre paysage quotidien, avec un peu de retard certes.  

 TF1, Le Petit Quotidien, Le Figaro, Le Point, BFM, Le Monde, France Inter, Franceinfo, M6, RFI… Les articles foisonnent, l’événement est mitraillé par la presse française.  Nombreux sont les articles aux contenus similaires, cependant quelques uns se démarquent, et apportent des clés essentielles. 

Ci-contre, voici un thread relatant une sélection des divers productions de la presse française (cliquez sur le tweet pour accéder au thread complet) 

Nous notons également l’interview radio que France Inter a accordée à ARMYFRANCE, le 7 juin, à l’aube des concerts au stade. Animée par Mathilde Munos, notre admin interviewée a ainsi eu l’occasion de s’exprimer sur le groupe, sensibiliser les auditeurs sur des termes et des concepts peu familiers, comme la notion d’ARMY, de fanbase, ou encore des fanchants. L’occasion également d’aborder l’engagement du groupe coréen, son combat et ses influences littéraires, à commencer par la psychanalyse de Carl Jung, à l’origine de l’album Map of The Soul : Persona. L’interview ne dure que 6 minutes mais permet d’élargir les thèmes abordés par la presse française, et, peut-être, inspirer quelques sujets d’articles plus variés. 

 Retrouvez l’interview audio sur le dernier tweet ci-contre, au minutage indiqué (24:30 minutes). Vous pouvez également nous retrouver sur l’article de France info et dans la vidéo de Loopsider, sur des thématiques plus générales. 

Les concerts du Stade, l’ambiance et les ARMYs sont des sujets à présents familiers et récurrents dans la presse, de circonstance il est vrai, au vu du déroulement parallèle des concerts qui appellent au rapport de l’événement. Cependant une autre thématique commence à apparaître régulièrement : les chiffres. Ainsi Le Figaro s’intéresse à la campagne « Love Myself », parlant implications et montant récolté par BTS. 

 

Cette fois-ci, la France n’a pu décrocher son interview. Ce n’était probablement pas le bon moment, encore. Mais les choses semblent en bonne voie, et si la presse se montre tout aussi ouverte qu’elle ne le laisse entendre dernièrement, en présentant quelques papiers en faveurs des pistes déjà fournies dans nos réponses, peut être aurons-nous droit à de belles surprises. France Inter, BFM, Le Figaro et Le petit quotidien ont déjà eu l’occasion d’entendre quelques bonnes pistes, voyons s’ils sauront en faire bon usage ! 

Épilogue en coulisse : Rencontres & collaborations en plein Speak Yourself Tour

Les concerts sont aussi l’occasion de faire quelques rencontres…  qui déboucherons par la suite sur des collaborations pour le plus grand plaisir des fans. Les États-Unis ont été à plusieurs reprises le lieu de rencontres plus ou moins heureuses, mais sans conteste concluantes : Halsey, en featuring sur « Boy With Luv » de MOTS : Persona, lors des BBMAs 2018, Steve Aoki pour Mic Drop, puis The truth Untold, Charlie Puth…  

Parlons à présent des rencontres – et surprises ! – en concert, lors de l’extension LY : Speak Yourself, de ces moments, inoubliables ou décisifs pour le futur, qui ont accompagnés cette tournée peu commune. 

À Londres, le début d'une belle histoire pour Make It Right

Lauv BTS wembley SPEAK YOURSELF

Wembley… en dehors de son statut mythique et de ses records emblématiques, ce fut aussi une rencontre heureuse avec l’auteur-compositeur américain Lauv, dont la carrière monte en flèche ces derniers temps. L’artiste compte BTS parmi ses fans, qui se prête joyeusement à la collaboration, après avoir déjà fait quelques reprises de ses titres. 

RM expliquait à iHeartRadio : « Lauv était l’un des artistes avec lequel nous souhaitons le plus collaborer. Au top de notre wishlist en terme de collaboration. […] On s’est juste rencontré, et tout s’est fait très naturellement. »

Lauv raconte, lors d’une interview pour QC, avoir assisté au concert de BTS, par curiosité. La collaboration s’est faite dans la foulée, de manière presque instinctive, un coup du destin. Une rencontre, une intuition, le courant passe. Une proposition. Le lendemain, l’affaire était bouclée. 

« Ils ont posté quelques vidéos où ils reprenaient mes musiques et je suis allé au concert de Wembley – J’ai été époustouflé par les fans, c’était différent de tout ce que j’avais vu jusqu’à maintenant – j’ai eu la chance d’aller dans les coulisses après le concert pour les saluer », raconte le chanteur dans une interview.

 V et J-hope, chantonnant joyeusement les titres de Lauv, juste après le concert au Stade de France.

« J’étais vraiment nerveux, mais chacun d’entre eux ont été vraiment gentil. Nous avons pris une photo ensemble et, quand j’ai commencé à me diriger vers la sortie, un membre du groupe a dit : “Ils aimeraient [les fans] avoir un remix de Make It Right avec toi. Tu voudrais le faire ?” Bien sûr, il n’y avait aucune autre réponse possible que “Absolument”. Alors, nous avons enregistré le remix le lendemain, dans un studio à Londres. »

Le remix, plusieurs versions sont par ailleurs sortie depuis, présente une légère variation dans les paroles, lors des parties de Lauv, que nous vous laissons découvrir ci-dessus. 

« Make It Right » est une chanson composée en collaboration avec Ed Sheeran, issue de l’album MOTS : Persona. Ajoutée à la setlist seulement à l’occasion de l’extension de la tournée – MOTS : Persona n’était pas encore sortie lors du Love Yourself Tour initial –  « Make It Right » est exclusive à la tournée Speak Yourself et lui apporte, avec « Mikroskosmos », une couleur propre , là où la chanson « Answer : Love myself » restera l’hymne indélébile  de la tournée Love Yourself.

Le concert de Wembley était également marqué par une rencontre avec HONNE. Ce n’est pas une première pour RM, qui a déjà collaboré à de nombreuses reprises pour des projets personnels avec le duo – HONNE a notamment participé à la production de la piste « Seoul » issue de la mixtape Mono. de RM, que l’on retrouve aussi en featuring sur le titre Crying over you de HONNE. Seules quelques photos nous sont parvenues de cet échange, ainsi que quelques vagues allusions de la part de JungKook lors de son live, peu après le concert. Après le plaisir auditif de « Seoul », peut-être peut-on espérer, tout comme avec Lauv, une collaboration BTS x HONNE ? 

 

 

Paris, Halsey débarque pour un show mémorable avec BTS

Une autre visite inattendue au concert de BTS : Halsey, au Stade de France le vendredi 7 juin, en banlieue parisienne. Au milieu de la soirée, Halsey apparaît soudainement sur scène pour accompagner BTS le temps d’une chanson, dans la prestation de Boy With Luv, prenant les ARMYs de court. Après quelques secondes d’hésitation, l’excitation succède à la surprise dans le stade, les fans acclament la chanteuse à plein poumons. 

Rien n’annonçait la venue de la chanteuse au concert de Paris, certains pensaient à une apparition pour le concert londonien, au vu d’une « surprise » annoncée par Big Hit. Surprise qui n’a pas eu lieu. Mais à la place nous avons eu le plaisir d’accueillir Halsey lors du concert parisien !

La jeune femme s’est ensuite exprimée brièvement aux côtés de BTS, les qualifiant de « sa famille », en français. Halsey remercie également les fans pour l’accueil chaleureux dont ils ont fait preuve à son égard, scandant son nom avec force au détriment de celui de BTS, sur l’instant. 

speak yourself paris BTS

Dans une ambiance pleinement française, BTS s’est prêté au jeu. Agrémentant le concert de nombreux petits mots en français, adorablement maladroits, les jeunes hommes ont également poussé l’expérience plus loin avec de jolies phrases, plus longues comme celle de Jimin : « Le français est une langue charmante, mais vous êtes encore plus charmant(e). Je vous aime de tout mon coeur », ou encore V, J-hope, qui se sont lancés dans de longues tirades en français. RM quant à lui s’est amusé de quelques jeux de mots. 

Conclusion

La tournée Speak Yourself a permis de nombreuses rencontres et de nouvelles scènes pour BTS. Collaboration de la chanteuse américaine Halsey le temps d’un concert, Lauv, HONNE et peut-être d’autres encore… Des chiffres et des accomplissements sans précédent, des entrées inédites, prestigieuses. Une couverture médiatique chaque fois plus grande, tout en conservant, et valorisant, leurs origines : la Corée. 

« La question n’est plus de savoir ce qu’ils peuvent faire, mais ce qu’ils vont faire en 2020 » annonçait le magazine économiste Forbes qui ne saurait être plus pertinent… L’année 2020 commence déjà sur les chapeaux de roues : avec sa performance inédite au Time Square pour le réveillon américain, le 31 janvier, BTS ponctue l’année 2019, et entame 2020, sur l’une des plus grandes scènes américaine en direct dans toute l’Amérique, invité d’honneur des États-Unis dans ses dernières secondes de l’année.  Un événement significatif et une entrée 2020 magistrale pour le groupe sud-coréen, qui présage de bien belles choses pour les mois à venir.

Article écrit par #Plume
Traduction EN/FR : ARMY FRANCE 

Sources : VogueGQ Magazine | Billboard (1)

Showing 4 comments
  • Nounou330

    Juste magnifique. Merci Plume

  • Laura S.

    Avec plaisir ! Heureuse que tu en aies apprécié la lecture #Plume

  • Gwen

    Super article, c’est vraiment bien ! Merci beaucoup :))

pingbacks / trackbacks
  • […] de BTS comme la première chanson réalisé en collaboration avec une chanteuse, interprétée à plusieurs reprises sur scène avec celle-ci (BBMAs, IHeart radio interview, Stade de France…) La dernière prestation commune des […]

Leave a Comment