Autumn Leaves

Traduit de l’anglais (@doolsetbangtan) par #R

떨어져 날리는 저기 낙엽처럼
힘없이 스러져만 가 내 사랑이
니 맘이 멀어져만 가 널 잡을 수 없어
더 더 더 잡을 수 없어 난
더 붙들 수 없어 yeah

저기 저 위태로워 보이는 낙엽은 우리를 보는 것 같아서
손이 닿으면 단숨에라도 바스라질 것만 같아서
그저 바라만 봤지 가을의 바람과 같이
어느새 차가워진 말투와 표정
관계는 시들어만 가는 게 보여
가을 하늘처럼 공허한 사이
예전과는 다른 모호한 차이
오늘따라 훨씬 더 조용한 밤
가지 위에 달린 낙엽 한 장
부서지네 끝이란 게 보여
말라가는 고엽
초연해진 마음속의 고요
제발 떨어지지 말아주오
떨어지지 말아줘
바스라지는 고엽

내 눈을 마주치는 너를 원해
다시 나를 원하는 널 원해
제발 떨어지지 말어
스러지려 하지 말어
Never, never fall
멀리 멀리 가지 마

Baby you girl 놓지 못하겠는걸
Baby you girl 포기 못하겠는걸
떨어지는 낙엽들처럼
이 사랑이 낙엽들처럼
Never, never fall
시들어가고 있어

모든 낙엽은 떨어지듯이
영원할 듯하던 모든 건 멀어지듯이
너는 나의 다섯 번째 계절
널 보려 해도 볼 수 없잖아
봐 넌 아직 내겐 푸른색이야
마음은 걷지 않아도 저절로 걸어지네
미련이 빨래처럼
조각조각 널어지네
붉은 추억들만 더러운 내 위에 덜어지네
내 가지를 떨지 않아도 자꾸만 떨어지네
그래 내 사랑은 오르기 위해 떨어지네
가까이 있어도 나의
두 눈은 멀어지네
벌어지네 이렇게 버려지네
추억 속에서 난 또 어려지네

Never, never fall yeah
Never, never fall yeah

내 눈을 마주치는 너를 원해
다시 나를 원하는 널 원해
제발 떨어지지 말어
스러지려 하지 말어
Never, never fall
멀리 멀리 가지 마

왜 난 아직도 너를 포기 못해 난
시들어진 추억을 붙잡고
욕심인 걸까?
지는 계절을 되돌리려 해
돌리려 해

타올라 붉게 활활
다 아름다웠지 우리의 길 위엔
근데 시들어버리고
낙엽은 눈물처럼 내리고
바람이 불고 다 멀어지네 all day
비가 쏟아지고 부서지네
마지막 잎새까지 넌 넌 넌

내 눈을 마주치는 너를 원해
다시 나를 원하는 널 원해
제발 떨어지지 말어
스러지려 하지 말어
Never, never fall
멀리 멀리 가지 마

Baby you girl 놓지 못하겠는걸
Baby you girl 포기 못하겠는걸
떨어지는 낙엽들처럼
이 사랑이 낙엽들처럼
Never, never fall
시들어가고 있어

Never, never fall
Never, never fall

Comme ces feuilles mortes qui tombent et s’envolent
Mon amour s’effondre, impuissant
Ton coeur s’éloigne toujours plus loin, et je ne peux te retenir
Je ne peux plus te retenir
Je ne peux plus te retenir

Parce que ces fragiles feuilles mortes nous ressemblent,
Parce qu’on dirait qu’elles vont s’effriter au moindre contact
Je les ai contemplées comme le vent automnal
Cette façon de se parler et de se regarder qui était déjà devenue froide
Je peux seulement voir notre relation se dégrader
Notre relation est vide comme le ciel automnal
Cette subtile différence de notre situation passée
Ce soir, la nuit est anormalement silencieuse
Une feuille morte pendant à cette branche se casse,
Je peux voir cette chose que l’on appelle « la fin »
Cette feuille morte séchée
Ce silence dans ce coeur calme
S’il te plaît ne tombe pas
S’il te plaît ne tombe pas
La feuille morte qui s’effrite

Je te désire, toi qui rencontre mon regard
Je te veux, toi qui me désire de nouveau
S’il te plaît, ne t’éloigne pas
S’il te plaît, n’essaie pas de tomber
Ne tombe jamais, jamais
Ne t’éloigne pas, pas

Chérie, je ne peux pas te laisser partir
Chérie, je ne peux pas t’abandonner
Comme ces feuilles mortes qui tombent
Cet amour, comme les feuilles mortes
Ne tombe jamais, jamais
Se dégrade de nouveau

Telles les feuilles mortes qui finiront par tomber
Tel ce sentiment d’éternité qui finira par disparaître
Tu es ma cinquième saison
Bien que j’essaie de te voir, je ne peux pas
Regarde, mon amour pour toi est toujours vert (1)
Mon esprit, bien que je n’essaie pas, s’égare de lui-même
Ce sentiment persistant est étendu morceau par morceau
Comme du linge humide
Seuls les souvenirs carmins tombent sur moi qui suis sale
Bien que je ne remue pas mes branches, elles tombent toutes seules
Mon amour s’effondre pour pouvoir renaître
Même lorsque nous sommes proches
Mes yeux se voilent et nous nous éloignons,
Je suis abandonné ainsi
Dans mes souvenirs, je deviens jeune à nouveau

Ne tombe jamais, jamais
Ne tombe jamais, jamais

Je te désire, toi qui rencontre mon regard
Je te veux, toi qui me désire de nouveau
S’il te plaît, ne t’éloigne pas
S’il te plaît, n’essaie pas de tomber
Ne tombe jamais, jamais
Ne t’éloigne pas, pas

Pourquoi je n’arrive pas à te laisser partir ?
M’accrochant à nos souvenirs fanés
Serait-ce de la cupidité ?
J’essaie de revenir à la saison dernière
J’essaie d’y retourner

Il flambe, rougeoyant,
Tout était magnifique sur notre chemin
Mais tout s’est effondré
Les feuilles mortes tombent comme des larmes
Le vent souffle, tout s’éloigne petit à petit
La pluie tombe et brise
jusqu’à la dernière feuille – toi toi toi

Je te désire, toi qui rencontre mon regard
Je te veux, toi qui me désire de nouveau
S’il te plaît, ne t’éloigne pas
S’il te plaît, n’essaie pas de tomber
Ne tombe jamais, jamais
Ne t’éloigne pas, pa

Chérie, je ne peux pas te laisser partir
Chérie, je ne peux pas t’abandonner
Comme ces feuilles mortes qui tombent
Cet amour, comme les feuilles mortes
Ne tombe jamais, jamais
Se dégrade de nouveau

Ne tombe jamais, jamais
Ne tombe jamais, jamais

Notes :

(1) « Regarde, mon amour pour toi est toujours vert » :
Ici, le vert fait référence aux feuilles vertes et fraîches du printemps, de l’été. Par cette métaphore, le narrateur exprime un amour qui est toujours d’actualité.