bandeau-MOTS-7

ON

Traduit de l’anglais (@doolsetbangtan) par #JJ

Paroles originales (Coréen)

I can’t understand what people are sayin’
어느 장단에 맞춰야 될지
한 발자국 떼면 한 발자국 커지는 shadow
잠에서 눈을 뜬 여긴 또 어디
어쩜 서울 또 New York or Paris
일어나니 휘청이는 몸

Look at my feet, look down
날 닮은 그림자
흔들리는 건 이놈인가
아니면 내 작은 발끝인가?
두렵잖을 리 없잖아
다 괜찮을 리 없잖아
그래도 I know
서툴게 I flow
저 까만 바람과 함께 날아

Hey, na-na-na
미치지 않으려면 미쳐야 해
Hey, na-na-na
나를 다 던져 이 두 쪽 세상에
Hey, na-na-na
Can’t hold me down ’cause you know I’m a fighter
제 발로 들어온 아름다운 감옥
Find me and I’m gonna live with ya

(Eh-oh) 가져와 bring the pain, oh, yeah
(Eh-oh) 올라타봐 bring the pain, oh, yeah
Rain be pourin’
Sky keep fallin’
Everyday, oh-na-na-na
(Eh-oh) 가져와 bring the pain, oh, yeah

Bring the pain
모두 내 피와 살이 되겠지
Bring the pain
No fear, 방법을 알겠으니
작은 것에 breathe
그건 어둠 속 내 산소와 빛
내가 나에게 하는 것들의 힘
넘어져도 다시 일어나 scream

넘어져도 다시 일어나 scream
언제나 우린 그랬으니
설령 내 무릎이 땅에 닿을지언정
파묻히지 않는 이상
그저 그런 해프닝쯤 될 거란 걸
Win no matter what
Win no matter what
Win no matter what
네가 뭐라던 누가 뭐라던
I don’t give a uh
I don’t give a uh
I don’t give a uh

Hey, na-na-na
미치지 않으려면 미쳐야 해
Hey, na-na-na
나를 다 던져 이 두 쪽 세상에
Hey, na-na-na
Can’t hold me down ’cause you know I’m a fighter
제 발로 들어온 아름다운 감옥
Find me and I’m gonna live with ya

(Eh-oh) 가져와 bring the pain, oh, yeah
(Eh-oh) 올라타봐 bring the pain, oh, yeah
Rain be pourin’
Sky keep fallin’
Everyday, oh-na-na-na
(Eh-oh) 가져와 bring the pain, oh, yeah

나의 고통이 있는 곳에
내가 숨 쉬게 하소서
My everythin’, my blood and tears
Got no fears, I’m singin’, ohh
Oh, I’m takin’ over
You should know, yeah
Can’t hold me down ’cause you know I’m a fighter
깜깜한 심연 속 기꺼이 잠겨
Find me and I’m gonna bleed with ya

(Eh-oh) 가져와 bring the pain, oh, yeah
(Eh-oh) 올라타봐 bring the pain, oh, yeah
Rain be pourin’
Sky keep fallin’
Everyday, oh-na-na-na
(Eh-oh) Find me and I’m gonna bleed with ya

(Eh-oh) 가져와 bring the pain, oh, yeah
(Eh-oh) 올라타봐 bring the pain, oh, yeah
All that I know is just goin’ on and on and on and on
(Eh-oh) 가져와 bring the pain, oh, yeah

Traduction française

Je ne comprends pas ce que les gens disent
Sur quel son je dois danser
A chaque pas l’ombre grandit
Quel est cet endroit où je me réveille
Peut-être Séoul ou New York ou Paris
Je me lève, vacillant

Regarde mes pieds, regarde en bas
Cette ombre me ressemble
Est-ce l’ombre qui chancelle
Ou est-ce que ce sont mes pieds
Il est impossible de ne pas avoir peur
Il est impossible que tout aille bien
Mais, je sais
Maladroitement, j’ondule
Avec ce vent noir, je vole

Hey na na na
Il faut devenir fou pour rester sain d’esprit
Hey na na na
Je me jette dans ces deux mondes
Hey na na na
Tu ne peux me retenir car tu sais que je suis un battant
La belle prison dans laquelle je suis rentré de mon propre gré
Trouve-moi et je vivrai avec toi

(Eh-oh) Envoie, envoie la douleur, oh ouais
(Eh-oh) Viens, envoie la douleur, oh ouais
La pluie peut tomber à verse
Le ciel peut continuer à tomber
Tous les jours oh na na na
(Eh-oh) Envoie, envoie la douleur, oh ouais

Envoie la douleur
Elle deviendra mon sang et ma chair
Envoie la douleur
Pas de peur, puisque je connais le chemin
Imprègne-toi des petites choses (1)
Mon air et ma lumière dans les ténèbres
Le pouvoir des choses qui font de moi ce que je suis
Même si je tombe, je me relève, crie

Même si je tombe, je me relève, crie
Puisque nous avons toujours fait ainsi
Même si je tombe à genoux
Tant que je ne me fais pas enterrer
Ça ne sortira pas de l’ordinaire
Gagne quoi qu’il arrive
Gagne quoi qu’il arrive
Gagne quoi qu’il arrive
Quoi que tu dises, quoi qu’ils disent
J’en ai rien à uhh
J’en ai rien à uhh
J’en ai rien à uhh

Hey na na na
Il faut devenir fou pour rester sain d’esprit
Hey na na na
Je me jette dans ces deux mondes
Hey na na na
Tu ne peux me retenir car tu sais que je suis un battant
La belle prison dans laquelle je suis rentré de mon propre gré
Trouve-moi et je vivrai avec toi

(Eh-oh) Envoie, envoie la douleur, oh ouais
(Eh-oh) Viens, envoie la douleur, oh ouais
La pluie peut tomber à verse
Le ciel peut continuer à tomber
Tous les jours oh na na na
(Eh-oh) Envoie, envoie la douleur, oh ouais

Là où se trouvent mes douleurs
Laisse-moi respirer (2)
Mon tout, mon sang et mes larmes
Je n’ai aucune peur, je chante, oh
Oh je prends le contrôle
Tu devrais le savoir, ouais
Tu ne peux me retenir car tu sais que je suis un battant
Je plongerai volontiers dans cet abîme sombre
Trouve-moi et je saignerai avec toi

(Eh-oh) Envoie, envoie la douleur, oh ouais
(Eh-oh) Viens, envoie la douleur, oh ouais
La pluie peut tomber à verse
Le ciel peut continuer à tomber
Tous les jours oh na na na
(Eh-oh) Envoie, envoie la douleur, oh ouais

(Eh-oh) Envoie, envoie la douleur, oh ouais
(Eh-oh) Viens, envoie la douleur, oh ouais
Tout ce que je sais faire c’est aller de l’avant encore et encore et encore
(Eh-oh) Envoie, envoie la douleur oh ouais

Notes :

(1) « Imprègne-toi des petites choses » :

Dans ce vers, J-Hope fait référence à la chanson Boy With Luv dont le titre coréen est « Poème pour les petites choses », les petites choses représentant tout ce qui constitue la belle relation entre BTS et leurs fans (ARMYs).

(2) « Laisse-moi respirer » :

« 하소서 » (s’il vous plaît, faites…) est une façon très formelle et très polie de demander quelque chose, cette expression était traditionnellement utilisée en Corée pour s’adresser aux rois et reines. De nos jours, cette expression est uniquement utilisée dans les dramas historiques ou les textes religieux.

Quand Jungkook dit « 나의 고통이 있는 곳에 / 내가 숨 쉬게 하소서 » (là ou se trouvent mes douleurs, laisse-moi respirer), ça ne signifie pas faire une pause ni l’action d’inspirer et expirer. C’est plutôt une déclaration où il montre qu’il est déterminé à exister à travers ses douleurs et à les accepter plutôt que de les fuir.