Singularity

Traduit de l’anglais (@doolsetbangtan) par #Neri

무언가 깨지는 소리
난 문득 잠에서 깨
낮설음 가득한 소리
귀를 막아 보지만
잠엘 들지 못해

목이 자꾸 아파와
감싸 보려하지만
나에겐 목소리가
없어 오늘도 그 소릴 들어

또 울리고있어 그 소리가
이얼어 붙은 호수에 또 금이 가
그 호수에 내가 날 버렸 잖아
내 목소릴 널 위해 묻었 잖아

날 버린 겨울 호수 위로
두꺼운 얼음이 얼었네
잠시 들어간 꿈 속에도
나를 괴롭히는 환상 통은 여전해

나는 날 잃은 걸까
아님 널 잃은 걸까
나 문득 호수로 달려가
오그 속에 내 얼굴 있어

부탁해 아무 말도하지 마
입을 막으려 손을 뻗어 보지만
보지만 결국 엔 언젠가 봄이와
얼음들은 녹아 내려 흘러 가

Tell me 내 목소리가 가짜라면
날 버리지 말았어야했는지
Tell me 고통조차 가짜라면
그 때 내가 무얼해야했는지

Le son de quelque chose qui se casse
Je me réveille soudain
Un son peu familier
Je couvre mes oreilles
Mais je n’arrive pas à m’endormir

La douleur dans ma gorge empire
J’essaye de la couvrir
Mais je n’ai plus de voix
Aujourd’hui j’entends ce son, encore

Il retentit encore, ce son
Une fissure dans ce lac gelé, encore
Tu sais que je me suis jeté dans ce lac
Tu sais que j’ai enterré ma voix pour toi

Dans ce lac hivernal où je me suis jeté
Une épaisse glace s’est formée
Même dans le rêve où j’ai été brièvement
La douleur fantôme qui me torture est toujours là

Me suis-je perdu ?
Ou t’ai-je gagné ?
Je cours soudainement vers ce lac
Oh, je vois mon visage dans ce lac (1)

Je t’en supplie, s’il te plaît, ne dis pas un mot
Je tends ma main pour couvrir ta bouche
Mais le printemps arrivera enfin un jour (2)
Et la glace fondra et s’écoulera

Dis-moi, si ma voix est fausse
Aurais-je dû ne pas me gâcher la vie
Dis-moi, si même la douleur est fausse
Qu’aurai-je dû faire ?

Notes :

(1) « Je cours soudainement au lac, oh, je vois mon visage dans le lac » :
Référence éventuelle au mythe de Narcisse (retranscrit dans les métamorphoses d’Ovide) : personnage épris de son propre reflet qu’il ne peut étreindre, une simple illusion aquatique, le jeune homme se perd dans une contemplation désespérée, mortelle.

(2) « Mais à la fin, le printemps arrivera un jour » :
Cette ligne fait référence à l’une de leurs chansons les plus connues, « Spring Day », de l’album You Never Walk Alone.