Analyse de HOME par Pitchfork

Article écrit par Joshua Minsoo Kim le 12 avril 2019 pour Pitchfork. Traduction #JJ

Le nouvel album de BTS, Map of The Soul : Persona, pré-commandé plus de 3 millions de fois, et le clip pour leur titre Boy with Luv est en route pour établir des records par son nombre de vues déjà impressionnant. Avec tout ce succès, on pourrait penser que les sept membres du groupe sont étrangers à la tristesse. Le remarquable titre HOME projette l’image d’un luxe insouciant (ndlt: traduction française: ICI). Si vous vous accrochez aux paroles anglaises de la chanson, on vous pardonnerait de penser que ce titre vante la richesse et se délecte de la réussite de quelqu’un. Mais malgré le fait que ces paroles au sujet de “big cars” (grandes voitures) et de “shin[ing] with flashin’ lights” (brillant sous les flashs des lumières), BTS restent insatisfaits. “Plus je me remplis, plus je me vide/Plus nous sommes ensemble, plus je me sens seul”, chante Jimin dans le pré-refrain. Soudain, le lustre brillant de la chanson semble être une façade.

En tant que porte parole de la Corée du Sud en général, BTS font indubitablement face à beaucoup de pression afin de représenter leur pays avec grâce. L’année dernière, le leader de BTS, RM, a sorti un single solo qui évoquait les sentiments conflictuels d’une telle position. La chanson, cependant, était ouvertement mélancolique, un contraste énorme avec la confiance scintillante exprimée dans HOME.

En un sens, HOME représente leur situation actuelle; alors que la majorité de la planète y trouvera une chanson R&B cosy, BTS y recèle une douleur invisible. Ils parlent de vouloir passer leur temps avec un(e) amant(e) et comment cette personne les fait se sentir riche – chez eux. À la fin de la chanson, ils sont en présence de cet(te) amant(e), trouvant enfin du réconfort. Alors que les fans de BTS ont cherché l’espoir et l’inspiration dans leurs messages socialement engagés, le groupe de K-pop qui atteint le sommet des classements indique clairement qu’ils ont besoin de consolation de la part des autres aussi. Même s’ils sont littéralement le plus grand boysband du monde actuellement, ils sont juste humains. 

traduction et analyse de HOME par Pitchfork