The Selected Transcripts

Article écrit par Dave Holmes et publié dans Esquire, le 24 novembre 2020. Traduction par #Elvira

Retrouvez notre traduction des deux autres articles d’Esquire issus du même entretien avec BTS :

David Holmes, un des éditeurs superviseurs chez Esquire, a mené deux longues interviews des membres de BTS, en octobre dernier. Ces conversations sont devenues la première page du numéro d’hiver 2020 d’Esquire, un portrait plus personnel du plus grand groupe musical dans le monde aujourd’hui. Ci-dessous, se trouvent trois portions non éditées de la conversation d’Holmes avec les membres de BTS.

Dites-moi ce que vous préférez chez la personne à votre gauche.

Jungkook à Jin : J’aime la persévérance de Jin. J’aime aussi qu’il soit quelqu’un qui réfléchit énormément, mais aussi quand il est insouciant et décontracté. Il est comme un grand frère, mais aussi comme un petit frère. J’aime vraiment la souplesse de sa pensée.

Jin à RM : RM a tout ce qu’il faut. Il a l’air parfait. Mais si vous regardez de plus près, vous pouvez aussi voir ses imperfections. Et c’est quelque chose que j’aime chez lui.
RM : Vous n’avez même pas besoin de regarder de plus près pour le voir.

RM à Suga : Nous avons tellement de choses en commun. Pour BTS, j’étais le premier stagiaire. Suga était le deuxième. Nous avons passé tellement de temps ensemble. Presque une décennie. Nous étions les enfants du Billboard. Nous écoutions la musique des années 90, celle de T.I. Mes idoles étaient aussi ses idoles. Nous avons des traits caractéristiques et des loisirs différents. Mais quand je pense à lui, j’ai l’impression de voir mon vieux pote de ma ville natale. Il me réconforte comme un vieil ami, un vieux colocataire.
V : C’est très touchant.

Suga à J-Hope : Ce que j’aime beaucoup chez J-Hope, c’est sa pensée positive. Je ne l’ai jamais vu avoir des pensées négatives. Peut-être quand il était stagiaire. Mais depuis qu’il a pris le nom de J-Hope, je ne l’ai jamais vu avoir un comportement négatif. Et je pense que c’est important d’avoir ce genre d’estime de soi. Alors j’ai beaucoup appris à ses côtés.

J-Hope à Jimin : Comme ce qu’a dit Jungkook à propos de Jin – qu’il a l’impression d’avoir un grand frère, mais aussi un petit frère – je ressens la même chose par rapport à Jimin, mais c’est plutôt l’inverse : il est plus jeune que moi, mais j’ai presque l’impression d’avoir un grand frère. Il y a beaucoup de choses que j’ai apprises à ses côtés. Mais en même temps, il a le charme d’un petit frère – il est mignon et drôle. Et nous aimons tous être sur scène bien sûr, mais Jimin a une extraordinaire passion pour la scène et il réfléchit vraiment aux prestations. Je sens vraiment qu’il adore être sur scène, et pour cela, il y a tellement de choses à apprendre de lui. Malgré toutes les choses qu’il a accomplies, il fait toujours de son mieux et apporte toujours quelque chose de nouveau sur la table, et j’ai vraiment envie de l’applaudir pour ça.
Jimin : Merci d’avoir dit toutes ces choses sur moi.

Jimin à V : V est beau. Et voilà, c’est tout.
Suga : C’est la plus grande des éloges.
Jimin : Je plaisante. Jin disait par rapport à RM que si vous regardiez de plus près, vous verriez ses imperfections. Pour V, vous n’avez pas besoin de plisser les yeux trop fort, vous pouvez les voir à l’œil nu. Et c’est là son charme particulier. Il a cette innocence en lui qui le rend tellement adorable – il est aimé par tellement de gens. Et je pense que c’est un trait de caractère qui nous a permis de devenir meilleurs amis, lui et moi – et qui m’a fait cadeau de son amitié.

V à Jungkook : Je n’ai jamais vu quelqu’un plus beau que lui avec les cheveux longs. Et j’aime beaucoup sa personnalité aussi. Blague à part, je pense que Jungkook est la personne la plus persévérante que je puisse connaître. Et il a un talent incroyable alors quoi qu’il fasse, il arrive à le faire au-dessus de la moyenne. Et il met tellement de cœur dans ses prestations que parfois cela m’inquiète. Il donne tout sur scène.

****

Félicitations pour votre concert MOTS ON:E. C’était incroyable.

BTS : Merci.

Comment vous vous sentiez quand le concert s’est terminé ?

Jimin : Je pense que pour ce concert nous avons dû dessiner notre propre signification. Nous n’avions pas vraiment pensé à prendre des jours de congés, mais nous avons dû le faire. Alors nous nous sommes demandé durant tout ce temps, pourquoi nous travaillions si dur pour faire ça ? Qu’est-ce que ces prestations représentent vraiment pour nous ? La chose la plus importante que nous avons tirée de ce concert, ce sont les réponses à ce genre de questions et nous avons réalisé pourquoi et pour qui nous étions en train de faire tout ça.

Quelles étaient ces réponses ?

Jimin : Nous l’avons fait en partie pour nous. Et on nous a rappelés que nous existions grâce à nos fans. Et pendant presque un an, nous avions oublié la joie de se produire pour un public, alors c’était une chance pour nous, de se rappeler à nouveau que nous avions vraiment besoin que cette situation puisse se terminer, et nous voulons vraiment recommencer à monter sur scène et rencontrer nos fans en personne à nouveau.

Comment c’était de se produire sans un public ? Cela vous a-t-il perturbé ?

RM : Nous vivons en 2020, alors il y avait de nouvelles technologies que nous n’avions pas encore vues, comme connecter des centaines de caméras et voir les fans à l’écran et entendre les bruits du live. On ne peut pas comparer ça avec de la vraie scène, un vrai public, mais c’était presque proche de la réalité. C’était assez bien, mais nous avions peur, comme, est-ce un nouveau genre de concert ? Est-ce que l’on va devoir faire ça à partir de maintenant ? Pour toujours ? Nous avions ce genre de peurs, mais grâce à la technologie, c’était bien.

Comment établissez-vous votre setlist ? Qui la prépare ?

SUGA : Il y avait cette setlist que nous avions développée de base pour la tournée de MAP OF THE SOUL TOUR. Pour ce concert en ligne, nous avons discuté de la setlist avec le metteur en scène, ce qu’on pouvait faire et ce qu’on a essayé de faire avec une setlist qui était appropriée pour ce concert à un moment comme celui-ci. Si nous voulions mettre une certaine chanson à un certain moment, nous devions vraiment demander l’avis du metteur en scène et la setlist devait subir des changements. Nous avons surtout inclus beaucoup de nos idées dans ce concert en termes de mise en scène, alors c’était vraiment triste que nous n’ayons pas pu nous produire en face d’un public comme c’était prévu, mais c’était quand même bien d’avoir pu nous produire au moins virtuellement durant cette situation, et je suis reconnaissant pour ça.

Vous savez combien de personnes ont regardé à travers le monde entier, est-ce que cela vous rend encore plus nerveux ? Plus confiant ?

V : Ce n’est qu’après le concert que nous avons eu écho du nombre de personnes qui avaient regardé le concert. Quand nous étions sur scène, je pense que nous étions plus concentrés à faire de notre mieux sachant que les ARMYs nous regardaient.

J-Hope : En fait je me sens moins nerveux de me produire sur scène dans un stade. J’étais un peu plus stressé en sachant que tout allait être un live retransmis.

Jin : J-Hope, né pour se produire dans des stades.

****

Comment définiriez-vous le mot « cool » ?

V : Pour moi, quand je suis à une séance photo ou quand je suis sur scène, et que je suis satisfait, alors les gens ont tendance à être satisfaits. Quand je suis satisfait, alors les choses se révèlent être cool.

Jimin : Je n’ai pas vraiment réfléchi à cette question, mais je pense que quand quelqu’un porte quelque chose, dit quelque chose, et leurs pensées sont bien organisées, et qu’ils ont confiance dans la façon dont ils expriment ce genre de pensées, je pense que ce genre de personnes est cool. C’est différent de l’entêtement. Les gens qui ont leur propre manière de penser, leur côté cool apparaît. Voilà ce que ça veut dire cool pour moi.

J-Hope : Chacun prend les choses différemment, et ressent différentes émotions. Quand tu écoutes des opinions différentes, ou des ressentis différents de ce que tu as l’habitude d’avoir, au lieu d’être offensé, tu les acceptes, et je pense que c’est quelque chose que je considère comme cool. Je ne pense pas qu’il y ait de bonne réponse.

SUGA : Les personnes qui ont leur propre point de vue sur la vie sont cools, surtout ceux qui ne sont pas emprisonnés par le passé. C’est cool de voir des personnes qui ne sont pas coincées à travers le temps.

RM : C’est une question vraiment intéressante. J’ai beaucoup réfléchi à ça. Je me suis demandé : Qu’est-ce qui est cool ? Je pense qu’il y a deux définitions de cool : premièrement, c’est l’instinct. Le bon sens. Quand quelqu’un est cool, c’est quand il ou elle arrive en étant un(e) étranger(e) et qu’il ou qu’elle a une attitude du genre « Yo, je peux faire ça… Pourquoi on ne ferait pas ça ? » Tout en ne blessant personne. Deuxièmement, il y a une définition totalement différente de cool. C’est comme voir les vagues à l’intérieur de ces arbres immenses qui ont une centaine d’années. Par exemple, quand je rencontre quelqu’un – il peut être un(e) architecte, un(e) artiste ou autre – et qu’il a ce genre de vagues et d’arbres à l’intérieur, je suis là à me dire « yo, c’est vraiment cool. »

Jin : Je pense qu’être « cool » cela veut dire être « généreux », ce qui me représente. Même si je pouvais gagner, je perds. Même si je peux me battre, je perds. N’est-ce pas le côté cool en lui-même ?

SUGA : C’est exactement ce qui rend une personne pas cool.

Jungkook : Comme les autres membres l’ont tous dit, les critères pour être cool sont très différents d’une personne à une autre. Je suis moi et vous êtes vous, mais alors savoir se respecter et se comprendre est pour moi ce que signifie être cool.

V : Vu que je suis passé en premier, je ne pense pas avoir pu vous donner la meilleure des réponses. Je pense qu’une personne qui arrive à prendre soin des gens autour d’elle est cool… Mais ça veut dire que je ne le suis probablement pas.

Est-ce que BTS est cool ?

BTS : Oui. Nous sommes cools. Vous connaissez BTS ?! (Do you know BTS ?!)