Traduction du Tiny Desk de RM

Interview vidéo publié par NPR Music le 2 décembre 2022. Traduction par #Lily

Tiny desk interview rm

NDT: Je pense qu’il était un peu surexcité ou un peu stressé aussi. Et donc il bafouille un peu et ne finit pas forcément ses phrases. J’ai fait le choix de retranscrire cet aspect dans la traduction, car je trouve cela adorable. C’est pour cela que certains passages ne sont pas très clairs.

Extrait correspondant à la traduction suivante

Merci, merci. C’est bon d’être de retour.

C’est un honneur d’être de retour dans cette émission légendaire, NPR Tiny Desk.

Cette fois, c’est en solo. La dernière fois, j’étais avec un groupe. 

Mais cette fois…c’est mon premier solo, NPR Tiny Desk. Donc je suis vraiment honoré.

Je m’appelle RM de BTS, et je suis de Corée du Sud.

Donc, la chanson que vous venez d’entendre est « Séoul« . En fait, comme vous le savez, [c’est] la capitale [de la Corée du Sud], qui est ma deuxième ville natale* en Corée.

(NDT: Il utilise “hometown” qui désigne une ville que l’on considère comme “chez sois”. Son premier “hometown” est Ilsan, et son deuxième Séoul)

Okay, d’abord la première chose ! La partie la plus importante : j’aimerais vous présenter nos musiciens, les légendes coréennes.

D’abord, Docskim au synthé. Veuillez applaudir… John Eun à la guitare. Jaeshin Park à la basse. Et pour finir, JK Kim à la batterie.

Ok. Ouais, donc c’était “Séoul”. Et… Je viens de sortir mon premier nouvel album solo intitulé « Indigo », qui est la couleur de la nature, et qui est aussi ma couleur préférée. Mais “Séoul” n’est pas dans l’album, elle vient en fait de ma précédente mixtape appelée « Mono » sortie en 2018.

Donc, oui, je… Séoul est la ville où j’ai passé le plus de temps depuis que j’ai commencé la musique, alors j’ai toujours voulu faire une chanson sur Séoul.

Alors voilà, c’est ma collaboration avec Honne. Mention spéciale pour Honne, c’était grave cool.

Ouais, donc, « Indigo« . S’il vous plaît, s’il vous plaît, donnez beaucoup d’amour à mon nouveau premier album solo, s’il vous plaît.

Et la chanson suivante sera la première intro, la première piste de l’album “Indigo”  et elle parle du peintre coréen, Yun Hyong-keun pour qui j’ai le plus grand respect dans l’industrie de l’art. Et il disait toujours que l’on doit d’abord être un humain avant de faire de l’art ou, vous savez, de faire quoi que ce soit. Donc, la chanson est inspirée par le message qu’il a construit tout au long de sa vie.

Et quand vous verrez la pochette de l’album, vous pourrez voir une de ses peintures.

Donc, oui, la chanson suivante est à propos du peintre et de moi, vous savez, la communication, la vie et la mort.

Et, en fait, Erykah Badu a participé à la chanson. Donc elle était censée être ici, mais malheureusement nous ne l’avons pas avec nous aujourd’hui. Mais quand même, un tonnerre d’applaudissements pour Erykah Badu.

Et si vous êtes prêts, allons-y.

Extrait correspondant à la traduction suivante

C’était grave bien, les gars.

Donc, c’était « Yun ». J’adore cette chanson. C’est le premier titre de l’album “Indigo”.

donc, si vous avez aimé, jetez-y un coup d’œil s’il vous plaît. 

Ok, donc ça fait 15 ans que je fais de la musique. C’est mes, vous savez, dix ans en tant que BTS. Mais pourtant, c’est mon premier album solo officiel.

Et, vous savez, j’ai parcouru un très long chemin juste pour sortir ces dix titres, en dix couleurs, venant de mon âme et de mon ego, je suppose.

Donc, je pense que cette fois, je pourrais enfin montrer au monde ce que je suis vraiment, ce qui est vraiment en moi et ce que je veux vraiment faire.

Donc « Indigo » est à propos de, à propos de toute ma vingtaine en fait.

J’ai commencé cet album à partir de 2019 avec ces gars [les musiciens]. Donc ça fait quatre ans et, ça fait genre de mes, de mes 26 à mes 29 ans.

Donc je me sens vraiment bizarre et l’année prochaine, en fait, vous savez, le mois prochain, j’aurai 30 ans, donc c’est vraiment étrange, il ne restera qu’un mois de ma vingtaine, vous savez, quand cet album paraîtra enfin.

Ok, c’était une longue tirade. Et je meurs de faim. [ NDT: il a surement voulu dire soif puisqu’il fait une pause pour boire après ça]

Donc, la chanson suivante sera, en fait, c’est amusant, c’est drôle. C’est la deuxième… C’est la deuxième chanson de l’album et elle s’intitule « Nature morte ».

Alors, j’ai écrit cette chanson, en fait en sortant d’un musée. Donc, je suis allé dans un musée un peu au hasard. Et j’ai vu une œuvre appelée « Nature morte ». En vrai, il y a beaucoup de peintures qui s’intitulent « Nature morte ». Et je trouvais ça étrange parce que c’était comme la peinture d’une certaine façon… Mmh qu’est-ce que c’est ? Genre au 19e siècle, par Monet ou Van Gogh ou Cézanne. Donc, la fleur qui a servi de modèle pour une œuvre est, vous savez, elle est morte depuis, genre, un siècle. Mais elle est toujours vivante dans le tableau . . .

Grâce aux peintres eux-mêmes, genre, ils lui ont donné naissance, réellement la naissance éternelle, ou [donné] vie aux fleurs à travers la peinture.

Donc, mais, vous savez, quand je vois la nature morte, vous savez, la toile… Parce que ma vie est comme une toile ; j’expose ma vie au monde, partout,  en Amérique, en Asie, en Europe, partout. 

Mais une nature morte est toujours, vous savez, coincée dans la toile. Mais elle est vivante pour l’éternité. Et continue d’exister.

Donc, c’est à propos d’une nature morte, qui continue d’exister.

Allons-y.