Trivia 承 : Love

Traduit de l’anglais (@doolsetbangtan) par #R

Is this love
Is this love
Sometimes I know
Sometimes I don’t
이 다음 가사 음
뭐라고 쓸까 음
너무 많은 말이 날 돌지만
내 마음 같은 게 하나 없어
그냥 느껴져
해가 뜨고 나면 꼭 달이 뜨듯이
손톱이 자라듯, 겨울이 오면
나무들이 한 올 한 올 옷을 벗듯이
넌 나의 기억을 추억으로 바꿀 사람
사람을 사랑으로 만들 사람
널 알기 전
내 심장은 온통 직선뿐이던 거야

난 그냥 사람, 사람, 사람
넌 나의 모든 모서릴 잠식
나를 사랑, 사랑, 사랑 으로 만들어 만들어
우린 사람, 사람, 사람
저 무수히 많은 직선들 속
내 사랑, 사랑, 사랑
그 위에 살짝 앉음 하트가 돼

I live so I love
I live so I love
(Live & love, live & love)
(Live & love, live & love)
I live so I love
I live so I love
(Live & love, live & love)
(If it’s love, I will love you)

You make I to an O
I to an O
너 땜에 알았어
왜 사람과 사랑이 비슷한 소리가 나는지
You make live to a love
Live to a love
너 땜에 알았어
왜 사람이 사랑을 하며 살아가야 하는지
I와 U의 거린 멀지만
F*** JKLMNOPQRST
모든 글잘 건너 내가 네게 닿았지
봐 내와 네도 똑같은 소리가 나잖아
그렇다고 내가 넌 아니지만
너의 책장의 일부가 되고파
너의 소설에 난 참견하고파
연인으로

난 그냥 사람, 사람, 사람
넌 나의 모든 모서릴 잠식
나를 사랑, 사랑, 사랑 으로 만들어 만들어
우린 사람, 사람, 사람
저 무수히 많은 직선들 속
내 사랑, 사랑, 사랑
그 위에 살짝 앉음 하트가 돼

I live so I love
I live so I love
(Live & love, live & love)
(Live & love, live & love)
I live so I love
I live so I love
(Live & love, live & love)
(If it’s love, I will love you)

만약 내가 간다면 어떨까
내가 간다면 슬플까 넌
만약 내가 아니면 난 뭘까
결국 너도 날 떠날까

스치는 바람, 바람, 바람
(만 아니길 바랄 뿐)
흘러갈 사람, 사람, 사람
(만 아니길 바랄 뿐)
기분은 파랑, 파랑, 파랑
(머릿속은 온통 blue)
널 얼마나 마나 마나
얼마나 마나 마나

넌 나의 사람, 사람, 사람
넌 나의 바람, 바람, 바람
넌 나의 자랑, 자랑, 자랑
넌 나의 사랑 (나의 사랑)
단 한 사랑 (단 한 사랑)

넌 나의 사람, 사람, 사람
넌 나의 바람, 바람, 바람
넌 나의 자랑, 자랑, 자랑
넌 나의 사랑 (나의 사랑)
단 한 사랑 (단 한 사랑)

You know
We were always meant to be
Destined
I hope you feel the same with me
Love

Est-ce de l’amour ?
Est-ce de l’amour ?
Parfois je le sais
Parfois non
Les prochaines paroles, umm
Que devrais-je écrire ? umm
Tant de mots me traversent l’esprit
Mais aucun ne peut décrire ce que je ressens
Je peux juste le sentir
Tout comme la lune se lève après le soleil
Tout comme les ongles poussent
Tout comme les arbres se dénudent à mesure que l’hiver approche
Tu es la personne qui donnera un sens à mes souvenirs
Tu es la personne qui change le mot « personne » en « amour » (1)
Avant de te connaître
Mon coeur n’était rempli que de lignes droites (2)

Je suis juste un humain, humain, humain
Tu arrondis tous mes angles
Et me transformes en amour, amour, amour (3)
Nous sommes des humains, humains, humains
Parmi ces innombrables lignes droites,
Mon amour, amour, amour
Lorsque tu t’assoies doucement dessus, ça devient un coeur (4)

Je vis donc j’aime
Je vis donc j’aime
(Vivre & Aimer, Vivre & Aimer)
(Vivre & Aimer, Vivre & Aimer)
Je vis donc j’aime
Je vis donc j’aime
(Vivre & Aimer, Vivre & Aimer)
(Si c’est de l’amour, je t’aimerai)

Tu transformes un « i » en « o »
« i » en un « o » (5)
J’ai appris grâce à toi
Pourquoi « personne » et « amour » sonnent si similaire
Tu transformes « vis » en un « aime »
« vis » en un « aime »
J’ai appris grâce à toi
Pourquoi une personne devrait vivre en aimant
Bien que la distance entre I (moi) et U (toi) soit grande (6)
M*RDE, JKLMNOPQRST
J’ai franchi chaque lettre pour t’atteindre
Regarde, toi et moi sonnent également pareil (7)
Même si cela ne fait pas de moi, toi
J’aimerais faire partie de ton livre
J’aimerais être impliqué dans ton roman
En tant que ton amoureux

Je suis juste un humain, humain, humain
Tu arrondis tous mes angles
Et me transforme en amour, amour, amour
Nous sommes des humains, humains, humains
Parmi ces innombrables lignes droites,
Mon amour, amour, amour
Lorsque tu t’assoies doucement dessus, ça devient un coeur

Je vis, donc j’aime
Je vis, donc j’aime
(Vivre & Aimer, Vivre & Aimer)
(Vivre & Aimer, Vivre & Aimer)
Je vis, donc j’aime
Je vis, donc j’aime
(Vivre & Aimer, Vivre & Aimer)
(Si c’est de l’amour, je t’aimerai)

Qu’est-ce que ça ferait si je partais ?
Si je partais, serais-tu triste ?
Si ce n’est moi, que serais-je alors ?
Serait-ce donc toi, qui, finalement me quitteras ?

Le souffle du vent, vent, vent me frôlant
(J’espère seulement que ce ne sera pas le cas) (8)
Une personne, personne, personne passant par là
(J’espère seulement que ce ne sera pas le cas)
Mon humeur est toute bleue, bleue, bleue
(Dans ma tête, tout est bleu) (9)
Ô combien je t’aime, ô combien, combien
Ô combien, combien, combien

Tu es ma personne, personne, personne
Tu es mon vent, vent, vent
Tu es ma fierté, fierté, fierté
Tu es mon amour (mon amour)
Le seul et l’unique ! (Le seul et l’unique !)

Tu es ma personne, personne, personne
Tu es mon vent, vent, vent
Tu es ma fierté, fierté, fierté
Tu es mon amour (mon amour)
Le seul et l’unique ! (Le seul et l’unique !)

Tu sais
Nous étions faits pour être ensemble
Le destin
J’espère que tu ressens la même chose que moi
L’amour

Notes :

(1) « Tu es la personne qui change le mot “personne” en “amour” » :
RM a déclaré :

« Pour moi, il y a une chose vraiment intéressante à noter concernant le coréen et l’anglais. Vous connaissez les termes relatif à l’« amour » et « vivre », non ? La ressemblance est frappante. En coréen, « amour » se dit 사랑 [sarang], mais une « personne »  se prononce 사람 [saram] ; Les deux mots sont, d’apparence, très similaires. Par là, j’entends que les termes « aimer » et « vivre »,  sont en fait un même mot. »

 Non seulement dans cette ligne, mais aussi dans toute la chanson, RM joue avec ce son similaire, « sarang » et « saram », et tant d’autres sonorités anglaises et coréennes (voir les notes suivantes).

(2) « Avant de te connaître tu n’étais fait que de lignes droites » :
En coréen, la consonne « » qui termine le mot « personne » (saram) est formé de 4 lignes droites.

(3) « Je suis juste un humain […] / Tu arrondis tous mes angles / Et me transformes en amour, amour, amour » :

Afin que   (personne) devienne (amour), les angles de « » doivent être adoucis pour que puisse devenir « ». Un peu comme en anglais, sans être exactement identique, le mot anglais edge (angle) est utilisé en coréen pour décrire le caractère d’une personne : « Une personne avec des angles », c’est une personne difficile et asociale. En français également, et de manière générale, les angles ont une connotation « dure ». Une personne rigide ou droite (anguleuse par définition), est une personne qui fléchit difficilement.

Par ces lignes, en accord avec les notes (1) et (2), RM indique que le « Tu » du texte est celui, ou celle, qui fait fondre ses angles, lui permetant d’ouvrir son coeur. En d’autres mots « “Tu” es celui/celle qui fait fondre “mes” angles pour me faire devenir une personne capable d’aimer (qui est amour)».

(4) « Lorsque tu t’assoies doucement dessus, ça devient un coeur » :
La seule différence entre « saram » et « sarang » est l’écriture en coréen, des consonnes finales, respectivement « ㅁ » et « ㅇ ». Ainsi, lorsque l’on « s’assoit » sur le « ㅁ » de [saram], ça devient en quelque sorte un « ㅇ » (aplatissement de la consonne ), et donc [sarang], soit le coeur.

(5) « Tu transformes un “i” en “o”, “i” en un “o” » :
Ici, la transformation du « i » en « o » fait référence à l’anglais live et love, où seule une lettre change (respectivement « vivre » et « aimer »). Jeu de sonorité similaire aux « ng » et « m » de sarang (amour) et saram (personne).

(6) « Bien que la distance entre “toi” et “moi” soit grande » :
Ici, RM fait un nouveau jeu de mot en interprétant « toi » et « moi » par « u » (prononcé you ; toi) et « i » (prononcé [] en anglais; moi), personnifiant ainsi ces lettres par un jeu de sonorité. « Distance », car nul n’ignore la longue distance qui sépare ces deux lettres, dans leur position alphabétique réglementaire : « [i]JKLMNOPQRST[u] ».

Ainsi, la ligne suivante, RM récite alors l’alphabet, énumérant les différentes épreuves, lettres, qu’il a du traverser pour rejoindre ces deux lettres – ces deux êtres ! – représentant « moi » et « toi » :  

« M*RDE, JKLMNOPQRST / J’ai franchi chaque lettre pour t’atteindre » . 

NB : Notons que la lettre représentant le « je/moi » [i] se situe au début de l’alphabet contrairement au [u], tout comme la personne « je », l’orateur, qui est acteur actif et se positionne donc au début de la phrase, sous entendant ainsi un parcours logique et provocant un effet miroir entre l’enchaînement de l’alphabet, et la phrase : le « je » (acteur actif) court jusqu’au « tu » (passif) pour le rattraper, de la même façon que le « i » court jusqu’au « u » dans l’ordre de la récitation alphabétique ([i]JKLMNOPQRST[u] )

NB 2 : La ligne droite qu’il a également cité plus tôt fait référence à la barre droite du « i » de live (vivre) devenant le « o » de love (aimer).

(7) « Regarde, toi et moi sonnent également similaire » :
En coréen, « toi » se dit [nae] et « moi » [ne].

(8) « Le souffle du vent, vent, vent me frôlant (J’espère seulement que ce ne sera pas le cas) » :
바람 (vent) se prononce [baram] et rime avec 사람 [saram] (personne, humain).

(9) « Dans ma tête tout est bleu » :
파랑 (bleu) se prononce [parang] et rime avec 사랑 [sarang] (amour).