Uhgood

Traduit de l’anglais (@doolsetbangtan) par #R

All I need is me
All I need is me
I know, I know, I know
I know, I know, I know

All you need is you (you)
All you need is you
You know, you know, you know
You know, you know, you know

가끔 난 내게 실망해 (내게 실망해)
스스로 나를 짓밟네 (나를 짓밟네)
« 너 이것밖에 안 돼? » (너 이것밖에 안 돼?)
« 훨씬 더 잘해야 해 » (훨씬 더 잘해야 해)
« 너 훨씬 더 멋져야 해 » (훨씬 더 멋져야 해)
« 지느니 죽어야 돼 » (지느니 죽어야 돼)
« 이겨야 해 넌 넌 넌 »

어긋나는 건 너무 아픈 것
겪지 않으면 알 수가 없는 것
내 이상과 현실
너무 멀고 먼
그 두 다리 건너
네게 닿고 싶어
진짜 네게
진짜 네게

All I need is me
All I need is me
I know I know I know
I know I know I know

But why do I feel lonely
(oh yeah yeah yeah)
I feel so lonely when I’m with me
I feel so lonely when I’m with me

살다 보면 B를 받을 수도 있어
그래 야 너도 B를 받을 수가 있어
몇 날 며칠이 비만 내릴 수도 있어
저 사막에도 비가 내릴 수가 있어
근데 미안 난 나를 포기할 수가 없어
내가 아는 나는 날 놓아줄 수가 없어
내 머릿속의 넌 이렇게 온전한데
완전한데

어긋나는 건 너무 아픈 것
겪지 않으면 알 수가 없는 것
내 이상과 현실
너무 멀고 먼
그 두 다리 건너
네게 닿고 싶어

진짜 네게
진짜 네게
진짜 네게
진짜 내게

Tout ce dont j’ai besoin, c’est moi
Tout ce dont j’ai besoin, c’est moi
Je le sais, je le sais, je le sais
Je le sais, je le sais, je le sais

Tout ce tu as besoin, c’est toi (toi)
Tout ce tu as besoin, c’est toi
Tu le sais, tu le sais, tu le sais
Tu le sais, tu le sais, tu le sais

Parfois, je me déçois
Je m’écrase sous mon propre poids
« Est-ce le meilleur que tu peux donner ? »
« Tu dois faire beaucoup mieux que ça »
« Tu dois être beaucoup cool »
« Il vaut mieux que tu meurs plutôt que perdre »
 « Tu dois gagner, toi, toi, toi »
Toi

Ne pas être le meilleur est si douloureux
C’est quelque chose que tu dois expérimenter pour le comprendre
Mes idéaux et ma réalité
Sont tellement opposés
Mais, je veux toujours essayer de traverser ce pont
Et m’atteindre
Atteindre mon vrai moi
Mon vrai moi (1)

Tout ce dont j’ai besoin, c’est moi
Tout ce dont j’ai besoin, c’est moi
Je le sais, je le sais, je le sais
Je le sais, je le sais, je le sais

Mais pourquoi je me sens si seul ?
(Oh yeah, yeah, yeah)
Je me sens si seul, face à moi-même
Je me sens si seul, face à moi-même

Des fois, tu peux recevoir des « B » dans ta vie (2)
Yeah, hey, tu peux aussi recevoir des « B »
Il pourrait continuer à pleuvoir des jours encore
Même dans ce désert il pourrait pleuvoir (3)
Mais, je suis désolé, je ne peux pas abandonner (4)
Je ne peux abandonner le moi que je connais si bien
Parce que toi, dans mon esprit, tu es un tout
Parce que tu es si parfait (5)

Ne pas être le meilleur est si douloureux
C’est quelque chose que tu dois expérimenter pour le comprendre
Mes idéaux et ma réalité
Sont tellement opposés
Mais, je veux toujours essayer de traverser ce pont
Et m’atteindre

Mon vrai moi
Mon vrai moi
Mon vrai moi
Mon vrai moi

Notes :

Remarque : Le titre coréen de cette chanson est 어긋 [uh-geut].
Deux significations de 어긋 (uh-geut) sont semblent particulièrement pertinentes dans le cadre du texte de Uhgood :

  • Être en dessous des attentes
  • Se manquer (en empruntant des chemins différents).

 RM semble combiner ces deux significations pour exprimer un concept, un sentiment qui découlerait de la différence entre « l’idéal, les attentes, le “vrai moi” » et « la réalité, les échecs, le “moi” qui n’a pas trouvé le “vrai moi” »

(1) «Mais, je veux […] traverser ce pont / Et m’atteindre / Atteindre mon vrai moi / Mon vrai moi » :

Cette chanson est peut-être celle qui permet la transcription et l’interprétation la plus subjective en l’absence de paroles officielles. « 내게 » (naege; « à moi ») et « 네게 » (nege; « à toi ») sont prononcés d’une manière pratiquement identiques (techniquement, la prononciation est différente, mais il est très difficile de différencier les sons), ce qui permet aux auditeurs d’entendre également les quatre lignes précédentes de la manière suivante :

 « Mais, je veux toujours essayer de traverser ce pont, et t’atteindre, atteindre ton vrai toi, ton vrai toi »

Cette ambiguïté sonore est fréquente dans plusieurs textes de BTS, en particulier dans la trilogie Love Yourself (Her, Tear, Answer), où il n’est pas rare que la distinction entre ces sonorités soit vague. Peut-être, aussi, peut-on comprendre que le « ton vrai toi » est en réalité « mon vrai moi », RM s’adressant à lui-même par le biais de deuxième personne du singulier. Après tout, ce n’est pas la première fois que RM use de cette ruse (Promise de Jimin). (voir note 5)

(2) « Des fois, tu peux recevoir des “B” dans ta vie » :
Il faut comprendre « tu es censé n’obtenir que des A dans ta vie, mais ce n’est qu’une attente. Tu peux recevoir des B dans ta vie, et ce n’est pas grave ». (référence aux notes que l’on obtient aux évaluations à l’école)

(3) « Même dans ce désert il pourrait pleuvoir » :
Ici, la pluie représente des problèmes incontrôlables, des forces de la nature contre lesquels nous sommes impuissants.                                                                      

Ces lignes peuvent également être une référence aux paroles de Sea : « est-ce réellement un océan, ou juste un grand désert bleuté ? ». L’océan représente alors le succès et le désert, l’échec. La peur du succès, lorsque l’on a connu que l’échec toute sa vie, est la thématique principale de Sea. Ainsi, le fait de «ne pouvoir réussir dans la vie, sans avoir connu l’échec » semble être la morale que Sea essaye de transmettre.

Or, dans Uhgood, RM tient à préciser « même dans ce désert, il pourrait pleuvoir ». Le désert comme élément négatif, la pluie comme une étincelle d’espoir… Même si l’on ne vit que des échecs, il peut y avoir des éclats de bonheur, de réussite (la pluie). Il ne pleut que très peu dans un désert ; mais c’est là ce qui rend l’événement d’autant plus beau et précieux.

(4) « Mais, j’en suis désolé, je ne peux abandonner » :
Dans les quatre lignes précédentes (voir les notes 2 et 3), RM semblait prêt à accepter la réalité et ses imperfections, mais ici, ses pensées se tournent à nouveau vers son l’idéal.

(5) « Parce que toi, dans mon esprit, tu es un tout. Parce que tu es si parfait » :
Ici aussi, le « moi idéal » dans la tête du narrateur, s’appelle « toi » (voir note 1)