"BangBangCon The Live" est une porte ouverte

Article écrit publié dans le Weverse Magazine, le 28 septembre 2020. Traduction par #Blue

 »Bienvenue, c’est votre première fois à Bang Bang Con ? »

Le 14 juin, le Bang Bang Con: The Live de BTS a commencé par l’ouverture de portes closes. La ARMY Room qui était présentée dans la vidéo d’ouverture a accueilli en premier les spectateurs.
Les membres ont fait comme les ARMYs, attendant que le concert commence. Puis, une seconde porte s’est ouverte et les membres sur scène ainsi que les ARMYs qui regardait sur leur appareils se sont précipités vers la BTS Room. Commençant par Dope, les membres sont, chacun leur tour, sortis de leur pièce, avançant le long du couloir, et se sont tenus sur la scène. BangBangCon: The Live connecte les ARMYs et BTS en faisant appel aux ARMYs vers la BTS Room et chaque membre depuis leur propre pièce vers la scène de BTS. BangBangCon: The Live est un concert virtuel qui est né durant la période de la COVID-19, quand les gens ne pouvaient se déplacer jusqu’aux lieux de concert. Cela fait un moment maintenant que la signification d’aller à un concert s’est transformée en l’expérience de concert en ligne. Mais aujourd’hui, alors que nous devons rester à la maison avec nos portes closes et maintenir une distance entre les uns et les autres, BangBangCon: The Live connecte les artistes et leur fans.

 »Il n’y avait pas besoin d’une salle à grande échelle alors qu’il n’y a pas de public. Alors, nous avons décidé de faire ce que nous ne pouvions pas faire pendant des concerts, à la place d’occuper une grande salle de représentations ». Le chef d’équipe de Production des Concerts de Big Hit Three Sixty, Ha Jung-Jae, explique comment ils en sont venus avec le concept  »de pièce à pièce ». Ils ont décidé de concevoir de multiples plateaux en studio plutôt que de louer une immense salle ce qui ferait se demander aux gens où le concert avait lieu et comment ont-ils pu passer d’un plateau à un autre. C’est ainsi que BTS ont été capables de créer plusieurs pièces et de se déplacer d’un espace à un autre durant le concert.
Le chef de l’équipe de planification de Big Hit Three Sixty Content Business, Jang Hye-Sun, fait remarquer que  »les gens ont dit que le processus de production du concert était sensationnel mais pour les producteurs qui ont élaborés des plateaux différents pour des show musicaux et ont créés leur propres programmes, ce n’était rien de nouveau. En fait, élaborer des multiples sets en studio est ce que nous faisons depuis le début. BangBangCon: The Live montre intuitivement les caractéristiques uniques des concerts en ligne, ce qui diffère des concerts traditionnels. La scène à l’intérieur d’une salle de concert s’étend jusqu’aux sièges du public, tandis que Bang Bang Con: The Live enveloppe le public de murs, comme une  »chambre ». Cela améliore l’impression d’immersion en amenant le public sur la scène depuis leur sièges en dehors de la scène. Par exemple, après avoir fini Boyz With Fun, les membres se déplacent d’une chambre à une autre, debout côte à côte, et saluent les ARMYs en temps réel. Derrière eux, il y a des instruments, les albums qu’ils ont sorti jusqu’à présent, des calendriers, horloges, et une enseigne sur laquelle on peut lire,  »La nuit plutôt que le Jour ». En profitant de la possibilité de changer de siège en un instant, BangBangCon: The Live montre une pièce qui diffère en fonction du décor la performance, évoquant l’impression de regarder à l’intérieur des « chambres » de BTS. Cela permet de comprendre que les membres travaillent continuellement sur des chansons et des performances.

Les avantages d’utiliser plusieurs plateaux en tant qu’espaces séparés sont d’autant plus renforcés durant les performances en sous-unités, ce qui donne au public un regard plus approfondi sur BTS. Chaque set résultant des idées des membres de BTS, des tenues jusqu’aux moindres accessoires, et ils ont méticuleusement tout planifié pour créer un portrait émotionnel plus profond, et plus intriguant que les concerts en personne. La chanson Jamais Vu de Jin, j-hope, et Jungkook montre le trio piégé dans un paradoxe de plusieurs tons de gris dans lequel ils retournent sans cesse au même endroit, peu importe combien de marches ils gravissent, et la distance parcourue. Ils sont enveloppés d’une lumière bleue, mais chantent  »Bien que je répète inlassablement, je continue de courir ». Le point de vue de BTS ne pouvant aller plus loin fait désormais face au Respect de RM et SUGA. La scène conceptuelle de la Newtro [Nouvelle Intro] démontre efficacement les paroles qui consiste à regarder vers le passé et appliquer les leçons au présent avec leur propre style. Pour Friends de V et Jimin, la scène représente un arrêt de bus, où les deux avaient l’habitude d’aller régulièrement. Cet espace connecte leurs souvenirs du passé avec leur présent mais aussi leur avenir quand  »la joie se meurt ». C’est un énorme inconvénient de ne pas pouvoir voir le public en face à face, mais les membres ont été capables de transmettre leurs sentiments d’une façon plus délicate, trouvant un nouveau moyen d’exprimer leurs concerts. Quand les membres se sont enregistrés eux-mêmes avec leur téléphones tout en chantant Like dans leur position la plus confortable, l’écran à changé comme si BTS communiquait au travers du chat vidéo. Cela démontre comment les téléphones, le moyen principal d’accéder aux médias, peuvent être utilisés dans le design. BTS et le public sont dans la même pièce mais sont soudainement séparés par les téléphones. Cela reflète la dure réalité d’être incapable de communiquer en face-à-face et de devoir partager nos quotidiens via les réseaux sociaux, comme exprimé dans les paroles. Dans la chanson suivante Just One Day, les membres sont assis sur des chaises, séparés les uns des autres, la caméra faisant des va et vient, entre plan complet et plan de portrait. Cela a rapidement transformé la scène en  »show musical dans lequel ils étaient autrefois » dont les membres se souviennent. Les messages sporadiquement envoyés au travers de ces chaînes sans face-à-face durant cette période où ils ne peuvent rencontrer les fans, sont compressés et traduits via BangBangCon: The Live et sont intuitivement délivrés aux spectateurs.

Un concert mais avec différents sets pour chaque chanson, exactement comme dans les émissions musicales télévisées, et les membres faisant des commentaires allant parfaitement avec chaque plateau lorsqu’ils se déplacent de l’un à l’autre. BangBangCon: The Live démontrent le potentiel des concerts en ligne en combinant les avantages des concerts, shows musicaux, et les rencontres avec les fans. Les concerts en ligne ne remplacent pas simplement les concerts physiques annulés mais ils ont leur propre signification. C’est également lié au fait que le public peut avoir une expérience nouvelle par le biais de BangBangCon: The Live. Avec six angles de caméras différents, les gens sont capables de voir toutes les parties de la scène comme ils le souhaitent. Aussi, sur l’écran partagé, une carte du monde est diffusée, montrant le nombre d’ARMY connectés et d’où les ARMY bombs sont connectées. Dans le passé, le public aurait applaudi ensemble dans la salle de concert. BangBangCon: The Live permet à l’audience connectée de voir chaque coin de la salle et connectent les fans internationaux ensemble, comme s’ils regardaient la télévision et parlaient avec leur amis sur les réseaux sociaux. L’équipe de production a pensé qu’il était inutile d’organiser un concert virtuel s’il ressemble à un concert en personne puisqu’il n’y aurait ni lumières [des ARMY Bombs] ni acclamations d’un large public et a cherché quelque chose de nouveau. C’est ainsi qu’un nouveau format adapté exclusivement pour le concert en ligne est né. Selon la vidéo mise en ligne sur Weverse, la durée de BangBangCon: The Live est de 01:33:45. “Puisque les gens vont assister au concert depuis leur smartphone, nous nous sommes demandé s’ils seraient capables de rester assis en regardant la performance durant trois ou quatre heures.” Le Chef d’équipe Kang Min-Yi, de l’équipe de planification de Big Hit Three Sixty Cultural Content, explique que la durée a été décidée après avoir pris en compte le temps pendant lequel une personne peut rester totalement concentrée sur une vidéo. Pendant les deux intermissions, durant lesquelles différents VCRs ont été lancés, un BTS ASMR et un concours de regard ont été diffusés, permettant au public de faire un contact visuel avec les membres. A l’instar des Youtubeurs, les membres ont rempli l’écran et ont eu un contact visuel avec les spectateurs, et leur ont parfois salué chaleureusement. Des publicités avec BTS ont été présentées entre les vidéos des membres. “Je voulais que les spectateurs ai les yeux constamment rivés sur l’écran”, dit le chef d’équipe Ha Jung-Jae, “Bien que les publicités soient importantes en terme de financement de la production, nous avons pensé qu’il serait négligent de juste projeter des publicités qui n’ont rien à voir avec BTS”. Il ajoute, “C’est pourquoi nous avons préparé des publicités de BTS en restant proche de la caméra comme des Youtubeurs, en ayant des contacts visuels de façon à ce que l’audience puisse rester absorbée”. Nous pouvons observer que la culture des concerts en ligne a été ajoutée à celle des concerts physiques.

Le moment où les 2000 ARMY bombs ont scintillé pendant BangBangCon: The Live a été un moment symbolique qui a symbolisé le sens profond de ce nouveau genre de concert. Pour illuminer le studio avec les ARMY bombs, qui apportent toujours un grand soutien à BTS dans les salles de concerts, l’équipe de production a installé plus de 2000 ARMY bombs et non des lampes qui ressemblent à des ARMY bombs. Le chef d’équipe Ha explique, “Puisque ce n’est pas un concert en personne où les fans apportent leur propre ARMY bomb, le staff a dû toutes les apporter, ce qui était un énorme effort.” Ajoutant à ça, 6 000 sets de piles qu’ils ont dû acheté, puis mises dans chaque ARMY bomb, une à une. “En principe, les ARMY bombs sont automatiquement jumelées aux fauteuils, mais cette fois nous avons dû les connecter une à une- n°1, n°2, n°3, et ainsi de suite. Si les piles se vidaient durant les répétitions, nous devions les remplacer. Cela aurait été inutile lors d’un concert physique. Même le chef d’équipe de planification, qui passait juste par là, est venu et nous a aidé. Mais en voyant combien cela devenait génial, j’ai pensé que rien ne pouvait battre le travail manuel.” Le chef d’équipe Han décrivait cela comme “l’essence-même de la performance”. Bien qu’il s’agisse d’un concert en ligne, les artistes et le public étaient émotionnellement connectés, au moins au travers des lightsticks installés à la main. La connexion naturelle créée grâce aux ARMY bombs peut aussi être vue dans Anpanman, avec un grand Anpanman protégeant les membres, et sur la scène vide où les ARMY bombs forment la phrase “BTS❤ARMY”. La connexion se poursuit alors que BTS chante les fanchants des ARMYs, se remémorant des souvenirs des concerts passés, mais aussi lorsqu’ils ont dit “vous nous manquez” et ont chanté Spring Day. Qu’il s’agisse d’un concert physique ou un concert en ligne, le fait que les concerts connectent les artistes et le public ne change pas.

Comme BTS mentionnant qu’il était inhabituellement difficile de performer sans entendre les encouragements des ARMYs ou faisant la ganggangsullae (1) formant un immense cercle en laissant un espace pour les ARMYs, la proposition sous-jacente de leur épique narration de Dope à Spring Day est la conviction que “nous viendrons à votre rencontre”, quoiqu’il arrive. Avançant lentement le long du couloir, BTS ne retourne pas vers leur propre pièce d’où ils sont sortis la première fois mais se dirigent vers une seule et même pièce. Cela signifie que même si la porte grande ouverte se ferme, il ne s’agit pas d’un au revoir mais d’une promesse “de se revoir à nouveau”. Nous voyons continuellement au travers de Bang Bang Con: The Live que les concerts virtuels ne prendront jamais le dessus sur les concerts physiques, dissipant la peur que les concerts physiques puissent disparaître. Mais en même temps, les concerts virtuels suppriment les limites des concerts existants et suggèrent la possibilité d’une grande demande de ce service. Le chef d’équipe Kang a prédit que, “comme nous avons pris conscience du potentiel du marché en ligne, nous allons probablement aller de l’avant avec un plan sur deux niveaux. Même si les concerts sont tenus dans des salles à nouveau, il y aura des limites d’espace et de temps. De fait, les concerts virtuels pourraient donc offrir des options plus larges.” Le chef d’équipe Ha ajoute que, “les améliorations de la technologie ne vont pas subitement s’arrêter, alors nous pourrons user de ces technologies pour organiser d’autres rencontres sans face-à-face ou développer d’autres contenus, sinon avoir un autre concert virtuel.” Pour résumer, Bang Bang Con: The Live a ouvert de nouvelles portes pour les concerts.

BTS se prépare pour un autre concert. L’équipe de production a convenu qu’elle ne pourrait être complaisante, prenant en compte les grandes attentes qu’ont les gens vis-à-vis des concerts de BTS. Bang Bang Con: The Live a enregistré 756.000 spectateurs simultanés. Le chef d’équipe Jang Hye-sun a dit, “Les tickets devaient se vendre deux fois plus que la diffusion en ligne de BTS la plus vendue, mais ça a fini par se vendre quatre fois plus”. L’industrie musicale était surprise de voir que tant de personnes était en train de regarder le concert en ligne, mais Jang Hye-sun dit, “Nous avons déjà de l’expérience en diffusion des tournées, comme nous l’avons fait à Wembley et en Arabie-Saoudite, alors ce n’était pas nouveau pour nous. Pour se préparer complètement, notre équipe visuelle et Kiswe Mobile ont travaillé ensemble en une seule et même équipe”. Bang Bang Con: The Live nous montre qu’un concert virtuel n’est pas simplement un remplacement des concerts physiques, mais peut tracer sa propre voie. Cela demande aux artistes et au staff de mettre plus d’efforts qu’ils ne l’ont fait pour les concerts physiques. BTS a organisé un concert diffusé en ligne avec des centaines de milliers de personnes qui regardaient, et en plus de ça, ils devaient se déplacer d’un plateau à un autre. C’était un effort inédit à fournir pour les membres qui diraient, “les diffusions en direct sont toujours difficiles”. Mais en même temps, c’était un moyen d’accueillir le public, qui autrement aurait dû être sur le lieu du concert. Ils ont donné leur maximum dans ce qu’ils pouvaient faire, comme RM le disait: “Nous devons vraiment vous donner de l’espoir et du bonheur à tous. C’est le seul moyen pour nous de survivre. Tant que nous serons capables de le faire, nous pourrons continuer. Alors, en commençant par des choses comme ce Bang Bang Con, nous ferons de notre mieux dans ce que nous pouvons faire. Et, je ne sais pas quand nous pourrons nous revoir en face-à-face à nouveau mais nous donnerons tout ce que nous avons, dans la mesure du possible”. Ainsi, ils ont ouvert une nouvelle porte vers une chemin les menant vers leur fans. Bien qu’ils ne puissent toujours pas se voir en personne.

(1) Le Ganggangsullae est un rite saisonnier de récolte et de fertilité, très populaire dans le sud-ouest de la République de Corée. […] des douzaines de jeunes villageoises non mariées forment un cercle en se donnant la main, chantent et dansent toute la nuit sous la direction d’un chef de file.